Concert de Lounis Ait Menguellet à Oran : Le drapeau Amazigh interdit !

En dépit des nombreux appels à son interdiction, le concert du chanteur Kabyle Lounis Aït Menguelet a tout de même eu lieu, jeudi 21 avril. 

Pourtant, les autorités qui ont résisté aux pressions des islamo-conservateurs arabes, ont tout de même fait une concession et pas des moindre. En effet, selon ce que rapporte le site L’Avant-Garde, « au moment où il accéder à la salle, le public subissait une fouille au corps, en bonne et due forme, à la recherche du… drapeau Amazigh ».

« Toute la police d’Oran était là, non pas pour sécuriser le public, mais pour une fouille au corps: homme, femme et tous âges, à la recherche du drapeau Amazigh », a indiqué Fatma Boufnik, militante pour les droits des femmes, dans un post sur son compte Facebook.

Selon elle, trois jeunes personnes installées au balcon, se sont vus expulsés de la salle, manu-militari, pour avoir brandi le drapeau.

« Au balcon, trois jeunes qui à un moment du spectacle ont sorti le drapeau pour danser avec, en une fraction de seconde, ont été ramassés et sortis de la salle ! », ajoute- t- elle.

Enfin sur internet, de nombreux kabyles n’ont pas manqué de fustiger cet acte « raciste » des autorités, mais surtout le chanteur Kabyle qui a maintenu son concert.


La répression se poursuit en Kabylie : quatre Kabyles arrêtés à Tizi Ouzou !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :