COVID en Algérie : “Explosion du recours aux Rakis et charlatans !” (Pr Sebaa)

Dans son édition d’hier dimanche 30 janvier, le sociologie et anthropologue Rabeh Sebaa revenait sur les colonnes du Soir d’Algérie sur quelques conséquences, de la crise sanitaire du COVID-19 sur la société algérienne. Ainsi, outre  les graves répercutions économiques, il note l’explosion du recours aux Rakis et autres charlatans pour trouver des remèdes bon-marché. Il indique que parmi ce qui saute aux yeux et qui est des plus inquiétant  » le recours accru aux guérisseurs, à la roqya et autre charlatanisme qui vivent grassement du commerce de la détresse et du vaste marché de l’ignorance ».

Expliquant ce phénomène, il indique :  » Comme vous le savez, le taux de vaccination est, jusqu’à présent, à un niveau dérisoire qui s’apparente à un rejet. Pourtant, on ne peut pas dire qu’il existe en Algérie, comme dans d’autres pays, un mouvement antivax organisé qui milite en faveur de ce refus. La réaction des citoyens par rapport à la propagation du virus prend ancrage dans le niveau mental sociétal ». Et c’est pour cela, dit-il,  qu’elle a pour corollaire, entre autres, « le recours à ce que j’ai appelé les charlatans qui vivent du commerce qui prolifère au vaste marché de l’ignorance ».


Un RAKI tue une petite fille de 10 ans … 7 jours après, rien ! Amin Zaoui parle d’“une société charlatanisée”


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :