“Pourquoi ne pas passer à la télé les généraux qui ont volé des milliards ?”: Me Badi évoque les influenceurs…

 L’avocat et défenseur des droits de l’homme, Abdelghani Badi, est revenu hier mercredi 26 janvier, sur la radio web Radio M, sur les scandaleuses images des jeunes influenceurs diffusées en boucle sur la majorité des chaînes de télévisons publiques comme privées.

Me Badi : « Toute personne formée dans le droit sait que toute personne demeure innocente jusqu’à ce qu’un tribunal le condamne. Ce qu’on appelle la préemption d’innocence. Chez nous malheureusement, avec un populisme sécuritaire, un populisme médiatique, un populisme judicaire, on n des verdicts avant qu’ils ne soient prononcé par un tribunal. On a pris cette habitude qui n’est ni légale, ni judicaire, ni même humaine, on prend des gens on les films devant les caméras et on les jette en pâture. Mais on aurait aimé que vous filmiez et diffusiez les images des gens qui ont volés des milliards. Ils auraient pu diffuser les images des Ouyahia et tous ces Généraux qui sont en prison pour qu’ils nous racontent leurs histoires. Qu’ils nous racontent comment ils ont pris des milliards, comment ils ont dilapidés l’argent public. Pourquoi choisir juste des petits jeunes ? s’ils ont fauté ou pas c’est la loi qui doit se prononcer dessus. Pour faire simple : pourquoi s’en prendre à l’honneur des gens ? »

Le Rappel

Rappelons enfin que la grande majorité des chaînes qui ont diffusées les images de ces jeunes influenceurs et les ont jeté en pâtures, ont elles-mêmes fait la promotion de l’agence de placement d’étudiants « Future Gate » qui s’est avérée une grosse escroquerie qui aura fait des dizaines de victimes.

Ennahar TV, Al Djazairya 1… Plusieurs chaînes ont fait la promotion du “pieux” Oussama Rezagui !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :