Allocation chômage : “Une aumône de l’État pour les jeunes algériens” (Goudjil)

L’idée très rependue que l’État algérien s’est accaparé de toute la nation algérienne, peuple inclu, vient d’être confirmé par le président de Sénat, Salah Goudjil. Les mots ont un sens, surtout en politique. Ainsi, évoquant l’allocation chômage, ce haut responsable de l’État a déclaré le 8 janvier : « L’allocation chômage est une aumône de la part de l’État à destination des jeunes algériens ».

Tollé sur le Net !

Cette incroyable déclaration, digne d’un véritable colon, n’a pas manqué de provoquer un tollé sur internet !

Goudjil : “Une aumône de l’État pour les jeunes algériens”. Que allah accepte votre pieux geste.

L’auteur et journaliste Mouna Bekkis a de son côté, commenté sur sa page, cette hallucinante déclaration qui en dit long sur le conception du pouvoir de l’État algérien.

« Le principe veut qu’un pays est constitué d’une nation et d’un État. Or, en analysant cette déclaration, cela revient à dire que l’État en Algérie est au-dessus de la nation et le pays lui appartient. Cet état va donc accorder à ces jeunes qu’il qualifie de ‘jeunes algériens » une « SADAKA » (aumône). Une conception de l’État qui ne se différencie pas d’une conception coloniale finalement. »

Une « aumône » en Algérie, Une « aide pour préserver la dignité des gens » partout dans le monde !

Adoptée depuis des décennies dans plusieurs pays du monde pour préserver la dignité des gens sans emploi, c’est en 2022 que l’Algérie a décidé de légiférer dessus. Ainsi, le gouvernement algérien a décidé d’accorder une allocation chômage aux primo-demandeurs d’emploi. Cette mesure a été instituée par l’article 190 de la loi de Finances 2022.

Selon le texte de loi,  l’affiliation à l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) est obligatoire. Les concernés doivent avoir entre 19 et 40 ans pour en jouir.

A noter, enfin, qu’il ne s’agit là que de ce que stipule le texte. En effet, cette « aumône », comme la qualifie le président du sénat, dont on ne connaît autre activité que sa présence dans la scéne politique depuis plus de 60 ans, n’est toujours pas entrée en vigueur.


Ils récupèrent leurs clés après 9 ans d’attente, Découvrez l’état de la nouvelle cité AADL de Bejaia !


Un commentaire sur “Allocation chômage : “Une aumône de l’État pour les jeunes algériens” (Goudjil)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :