Importation : 1608 nouveaux produits surtaxés, Vers l’explosion des prix du produit local !

L’Algérie serre encore la vis aux importateurs, dans un contexte de hausse généralisée des produits de consommation et d’une production locale qui demeure très loin de pouvoir satisfaire un marché de 42 millions de consommateurs.

Hier jeudi, le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a annoncé la mise à jour de la liste des produits importés, soumis au Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS). Cette actualisation va se traduire par l’ajout de 1608 produits à la liste actuelle qui comprend 992 articles. Au total, 2.608 produits importés seront surtaxés entre 30% et 200%.

Ce responsable a précisé que la nouvelle liste des produits soumis au DAPS est au niveau du secrétariat général du Gouvernement (SGG) afin d’être publiée  au Journal Officiel dans les prochains jours.

Cette nouvelle liste comprend les biens et marchandises importés de pays qui n’ont pas de convention commerciale préférentielle avec  l’Algérie. Elle comprend aussi plus de 141 clauses tarifaires douanières concernant des biens ou marchandises importés de pays avec lesquels l’Algérie a des conventions commerciales préférentielles dont l’Union européenne (UE), la  Zone de libre-échange arabe et la  Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), a-t-il ajouté, selon le compte rendu de l’agence officielle.

Rappelons que le DAPS, qui a été mise en place dans le cadre de la Loi de finances complémentaire 2018, instaure une taxe supplémentaire provisoire préventive a été créée pour protéger le produit national, une taxe dont le taux a été fixé entre 30 et 200 %.

Le commentaire…

Une disposition qui ne manquera pas, selon les commentateurs, de faire exploser les prix du produit local par l’effet de l’offre (insuffisante) et la demande.

L’auteur Mouna Bekkis a commenté cette information. Elle écrit :


Interdiction d’importation de “battes de baseball” : L’Algérie va économiser 200€ par an !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :