“Mahrez, Ribery, Salah vivent leur vie. Tes certitudes, ils s’en foutent !”: Laouari évoque le musulman fan de foot

Identité meurtrière et fans de footeux / Par Slimane Laouari

Dans le rapport des « fans » musulmans avec leurs idoles de foot évoluant en Europe, les périodes de grand amour et les épisodes de bûchers se suivent et à bien des égards se ressemblent.

C’est que dans cette relation, il n’y a pas que la passion du foot et ce qu’elle implique, l’admiration sportive. Il arrive même que cette dernière soit secondaire ou carrément le prétexte à un usage moins sain.

Derrière de grands joueurs de football qui ont une origine « arabo-musulmane » proche ou lointaine, évidente ou tirée par les cheveux, ces fans collent souvent l’identité mal comprise, « exagérée ou simplement fantasmatique de leur préféré.

Il suffit que ces footballeurs manifestent d’une manière ou d’une autre leur foi et les voilà installés sous la… tutelle du premier enflammé de son pays d’origine et au-delà, de tous les pays de… sa religion !

Et à ce titre, la vigilance est toujours de rigueur !

L’histoire de Franck Ribéry est aussi révélatrice que cocasse en la matière.

Footballeur français qui n’a rien demandé ni aux Algériens ni aux musulmans, il a un jour déclaré sa conversion à la religion de sa compagne, une Oranaise de France. Et on a commencé à le voir peut-être en qamis, renonçant à sa vie munichoise et, fantasme pour fantasme, imposant un hidjab à sa dulcinée. On n’en était pas loin, quand on a vu la violence avec laquelle il a été traité quelques mois après. Pour célébrer son but à l’Allianz Arena, le Bolonais a couru vers les gradins… rouler une pelle du diable à sa dulcinée. Pas besoin d’imaginer la réaction de ceux qui l’ont porté aux nues pour avoir embrassé l’Islam !

Il y a eu aussi l’épisode ou les épisodes de Riyad Mahrez et cette autre histoire de… baisers en public, surpris par un zoom. Ou mis en scène, ce qui relève de sa liberté.

Ah, la liberté, on pensait que Mahrez, comme tous les internationaux algériens d’Europe y avaient renoncé. Mais non, les petits, vos idoles en vert, il faut les prendre comme ils sont ou votre réveil sera brutal. C’est ici qu’ils ont découvert l’imam dans l’avion, le jeûne une évidence et la prière dans les programmes de… préparation. Et ils ont pensé que ça faisait partie du… foot d’ici.

Chez eux, ils continuent à vivre leur vie, sans penser à ce que…vous en penserez !

Deux autres joueurs de foot occupent l’actualité du genre. Il y a Karim Benzema. Il est français mais… ce n’est pas grave ! Il paraît qu’il est exemplaire s’agissant de la pratique religieuse. Personne ne sait où on a été chercher ça mais dans la rue «arabo-musulmane», ce n’est pas la seule drôle de certitude.

La désillusion n’en sera que plus douloureuse.

Pour Mohamed Salah qui est actuellement au pied du bûcher pour une histoire de vœux de Noël ou quelque chose comme ça, c’est encore plus dur. Parce que lui, il a un peu «prêté le flanc».

On n’a pas pardonné à Ribéry pour qui l’Islam est une histoire d’amour, on ne va pas le faire avec Mohamed Salah pour qui l’Islam est une évidence. L’intolérance aussi, chez les fans à identité meurtrière.

Slimane Laouari, Le 29 Décembre 2021


Mahrez répond à ceux qui veulent gérer sa vie !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :