Argent détourné : Les Algériens, 3e plus gros acheteurs d’immobilier à Paris !

Le dynamisme du marché immobilier à Paris, et plus particulièrement dans la région Île-de-France, attire de plus en plus d’acheteurs étrangers. Sans surprises, les milliards détournés des caisses de l’état en Algérie permet à de nombreuses familles de pontes du régime de se payer des biens. Et partant des résidences en vu d’une naturalisation prochaine.

Selon un rapport établi par les notaires du Grand Paris, et rapporté par BFMTV, Cinq nationalités se distinguent dans les achats immobiliers réalisés par des étrangers en Ile-de-France.

Les acquéreurs portugais arrive en tête avec 15,3%, suivis par les acheteurs chinois avec 10,1%. Puis viennent les Algériens avec 7,8%, précise la même source. Cette dernière rappelle que ces 5 nationalités on toujours été « les plus friands d’immobilier francilien », et ce depuis 20 ans.

La part des Algériens dans les acquisitions immobilières réalisées par des étrangers dans la région Île-de-France était de 12% en 2002, de 10% en 2014 et de 8% en 2017.

1 biens immobilier à Paris sur 10 appartient à un algérien !

Dans le détail, l’hebdomadaire Le Point dans sa livraison de jeudi 27 août 2020, révélait d’autres statistiques des notaires de Paris. Selon ces derniers, entre 2010 et 2014, «près d’un bien sur dix (appartement ou maison) acquis en Île-de-France par un étranger l’est par un Algérien».


A lire aussi :


Un commentaire sur “Argent détourné : Les Algériens, 3e plus gros acheteurs d’immobilier à Paris !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :