“Éradiquer le terrorisme ne sert à rien si l’idéologie n’est pas combattue” (Said Djabelkhir)

L’islamologue Said Djabelkhir revient dans une publication sur la résurgence, ces derniers mois, des réflexes et discours islamistes qui avaient fait le terreau des jihadistes durant les années 90…

« Éradiquer les terroristes n’a aucun sens si nous ne travaillons pas à tarir les soruces idéologiques du terrorisme »
 

De nombreux algériens ont effectivement remarqué l’accélération, ces derniers mois, de la dynamique des islamistes, notamment au niveau de l’enseignement (tout palier).

Campagne de port du hijab et distribution gratuite de ce vêtement, cours de Rokia dans des écoles primaires, concours de récitation du coran sont autant démarches entreprises par ce mouvement pour pénétrer un peu plus l’esprit des élèves et étudiants.

Outre l’école ces sont les réseaux sociaux dans lesquels de nombreuses pages se sont spécialisées dans le prosélytisme islamiste et qui comptent de plus en plus de followers.

Sans oublier les chaînes satellitaires qui désormais donne un large temps de leurs grilles de programmes au discours religieux. Même la chaîne de télévision de sport El Hadaf s’est dotée de son cheikh attitré.

Enfin, il a été noté que plusieurs manifestations culturelles, telles le grand prix Assia Djebar ont été annulées et de nombreuses sources annoncent l’annulation de plusieurs autres.


“De la brebis d’Ennahar à la CHEMMA d’Echourouk” : Les “tièdes” réactions de l’ARAV qui interrogent…


Un commentaire sur ““Éradiquer le terrorisme ne sert à rien si l’idéologie n’est pas combattue” (Said Djabelkhir)

Ajouter un commentaire

  1. Oui, absolument…et c’est clair que c’est l’idéologie qu’il faut combattre
    J’appréhende l’état d’évolution de de ses extrémistes voulant rendre l’Algérie comme l’Afghanistan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :