“A quoi sert de parler aux algériens dans un arabe académique soutenu ?” (Said Djabelkhir)

Hormis l’étalage de ses compétences en langue arabe, à quoi sert de parler aux algériens dans un arabe académique soutenu ? C’est à cette question que répond l’islamologue Said Djabelkhir dans une publication postée sur sa page faceboook ce vendredi 10 décembre 2021.

Post 1

« Il n’est pas demandé à l’élite de parler aux algériens dans un arabe académique soutenu. Les algériens ont besoin d’une élite qui parle un langage simple. Un langage de la vie courante. »

Dans une précédente publication, il rapporte une citation du maquisard, Lakhdar Bentobal :

Post 2

« Nous ne nous préoccupions pas de la langue avec laquelle ont débat. Nous nous préoccupions du travail à faire pour libérer le pays. Lakhdar Bentobal »

“Pas un mot de français”: Une Conférence sur l’Industrie ou… de promotion de la langue Arabe ?


A lire aussi :


3 commentaires sur ““A quoi sert de parler aux algériens dans un arabe académique soutenu ?” (Said Djabelkhir)

Ajouter un commentaire

  1. Oui, bravo bien dit enfin…ils parlent parlent l’arabe classique qu’on ne comprend absolument rien !!!

    Pourquoi on ne publie pas nos commentaires sur ce site ???? On donne nos commentaires / avis mais ils ne sont pas publiés !!! ça sert à quoi alors ???

    1. le contenu du site ne plait pas à tout le monde… certains s’amusent à insulter les lecteurs. donc il y a un filtre. Mais les avis, même critiques, sont les bienvenus et
      toujours publiés… (certains ne font pas la différence entre critiques et insultes).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :