“La religion est une expérience personnelle, pas une hystérie collective !” (Said Djabelkhir)

Dans une publication sur sa page facebook datée de ce mercredi 8 décembre, l’islamologue Said Djabelkhir revient sur la bigoterie dans laquelle est noyée la société algérienne.

Il écrit :

« La religion est une expérience personnelle et intime. Ce n’est pas une hystérie collective bâtie sur la haine et la répression »

« La salafisme, la source du mal… » (Said Djabelkhir)

Rappelons que pour l’islamologue toute cette bigoterie qui gangrène la société algérienne est à inscrire sur compte de la lecture salafiste de la religion. Dans une interview accordée à Jeune Afrique en octobre 2021, Said Djabelkhir indiquait comment contrer le salafisme. Pour lui, « c’est d’abord à l’école qu’il faut opérer un changement radical. Tout s’y joue car c’est là que se forme le citoyen aux valeurs républicaines. Celles du respect des droits de l’homme, du respect des libertés individuelles, de l’altérité, du respect de la différence et du droit à la différence, de la diversité et du vivre-ensemble en paix ».

Saïd Djabelkhir répond à 7 questions (Interview)


Un commentaire sur ““La religion est une expérience personnelle, pas une hystérie collective !” (Said Djabelkhir)

Ajouter un commentaire

  1. Exactement,…c’est vraiment personnel . Merci pour les clarifications. Avoir un esprit rationnel et ouvert. Discussion et débat sur tout dans la vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :