“Notre relation est inévitable”: Quand Belaid est chargé d’arrondir les angles des relations Algéro-Françaises…

« Les relations entre l’Algérie et le France sont « inévitables ».

C’est ce qu’a déclaré le président du Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, qui intervenait ce mardi 23 novembre lors du forum d’El Hiwar et dont la synthèse est rapportée par le site Algérie 360 (malheureusement très peu claire, NDLR).

Ce proche du pouvoir a, ainsi, estimé qu' »il est impossible de mettre fin à notre relation avec la France »  et que « la relation avec le France est inévitable du fait de l’histoire et de la diaspora ».

Il explique, toutefois, que même s’il est impossible de mettre fin aux relations de l’Algérie avec la France, « il faudra qu’on soit dotés de cadres capables d’aller à la confrontation », ajoutant que « les relations internationales sont bâties sur les intérêts et non sur l’amitié ».

Le site Algérie 360, n’a pas manqué de souligner que cette sortie, pour le moins remarquée, d’un homme politique algérien, proche du pouvoir, intervient suite aux dernières déclarations de ministre les affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian.

Ce dernier avait, en effet, le 19 novembre exhaussé le vœux du président algérien Abdelmadjid Tebboune qui avait dit lors d’une interview accordée, début novembre, à l’hebdomadaire allemand Der Spiegel que « l’Algérie ne fera pas le premier pas ».

Chose faite par le MAE français puisqu’il avait notamment appelé à nouer un « partenariat ambitieux » avec l’Algérie, au-delà des « blessures » mémorielles qui peuvent « parfois » resurgir.

“Je ne ferai pas le premier pas” : Tebboune évoque la tension Alger-Paris


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :