Nourine met fin à sa carrière : “Médaille d’or de l’Association des ulamas musulmans algériens !”

L’histoire retiendra qu’il s’est dégonflé devant un adversaire israélien vice-champion d’Europe 2020. L’histoire retiendra aussi que pour justifier cette lâcheté, il a utilisé la cause palestinienne. Ainsi, pour éviter de se prendre la raclée de sa vie lors des jeux olympiques de Tokyo, le judoka Algérien Fethi Nourine avait justifié son retrait par, a-t-il dit, son soutien à « ses frères palestiniens ».

Au final, il aura eu un des pires parcours sportif possible. Ce petit athlète islamiste a annoncé avoir mis fin à sa carrière. Il pourra se contenter de la médaille d’or qui lui a été remise par l’association islamiste « Association des ulamas musulmans algériens », une association au parcours similaire à celui de ce judoka, vu qu’elle était assimilationniste et s’était opposée à la guerre de libération nationale algérienne.

Sur sa page facebook, l’islamologue, Said Djabelkhir commente l’information :

« Ni médaille, ni logement, ni machin, ni truc…« 

L’Association des Ulamas donne une médaille d’or au judoka qui a fui le combat !


Les commentaires sont fermés.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :