Révélation sur la transaction Véon-Djezzy : Départ des Russes et des Millions de Dollars “en catimini”…

Depuis l’annonce du départ l’entreprise russe de télécommunication Veon (ex- Vimpelcom) partenaire de l’État dans le capital de Djezzy, à hauteur de 49%, l’État algérien passe sous silence les détails de l’opération. C’est ce que révélait le site Maghreb Émergent dans son édition du 30 octobre qui s’interrogeait sur les négociations menés par le Fond National d’Investissement (FNI) qui hérite des parts de Veon, et le Groupe Russe, notamment en ce qui concerne le montant que l’Algérie aura à débourser pour devenir le seul actionnaire de la société Djezzy.

Force est de constater que depuis le FNI reste muet, ce qui accentue les suspicions sur cette opération opaque qui implique plusieurs dizaines , voire centaines de millions de dollars.  

D’autant que pour la partie Russe, les choses semblent être réglée puisque Véon « exclue ses activités en Algérie de ses rapports trimestriels 2021 ». En effet, selon le site, Veon dans son bilan du 3e trimestre 2021, passe en revue ses résultats des les pays ou l’opérateur se développe, à l’image de la Russie, l’Ukraine, le Pakistan ou encore Kazakhstan. Et l’Algérie (Djezzy) ne figure plus dans sa comptabilité trimestrielle.

Veon – Bilan du 3e trimestre 2021

Rappel des faits

Filiale du grand conglomérat financier et industriel russe, Alfa, a décidé de céder sa part dans le capital de l’opérateur national Djezzy au profit du Fonds National d’Investissement (FNI), selon un communiqué publié le 1 juillet 2021.

En effet, Veon a annonce avoir exercé aujourd’hui son option de vente pour vendre l’intégralité de sa participation de 45,57 % dans sa filiale algérienne, Omnium Telecom Algérie SpA au Fonds National d’Investissement Algérien (FNI). « L’exercice de l’option déclenche un processus dans le cadre duquel une évaluation par un tiers est entreprise pour déterminer la juste valeur marchande à laquelle le transfert aura lieu. », avait déclaré Veon, qui a justifié ce choix par une orientation stratégique visant à se recentrer sur des marchés principaux.

Le P-DG de Djezzy, Matthieu Galvani, a notamment déclaré : « nous n’avons aucun commentaire à faire sur une décision d’actionnaires. En tant que Direction, nous restons pleinement engagés pour assurer la continuité du business pour poursuivre le développement digital de l’entreprise et améliorer la qualité de service pour nos clients qui demeurent au cœur de la stratégie de l’entreprise. Pour plus d’explications, je vous invite à contacter le Fonds National d’Investissement (FNI) et le groupe Veon ».


La gestion religieuse des affaires fait fuir la société “Philips” présente en Algérie depuis 1957 !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :