Dehbia, 28 ans, 45e femme algérienne tuée en 2021 ! Qu’en pense Pr Khiati ?

 La liste macabre des victimes de féminicide continue dangereusement de s’allonger. Un autre crime odieux dont la jeune Dehbia Cherifi a été victime, le 28 octobre dernier, à Tizi-Ouzou, vient s’ajouter à la longue série de meurtres perpétrés contre les femmes en à peine quelques mois.

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme a publié sur sa page Facebook que depuis le 1er janvier à ce jour, 45 féminicides ont été recensés à l’échelle nationale. Ce chiffre illustre assez bien les dimensions préoccupantes que prend ce fléau. Les crimes commis contre ces victimes sont d’une sauvagerie inouïe.

Dehbia Cherifi a été violentée puis poignardée à plusieurs reprises par son conjoint, après que celle-ci eut demandé le divorce. L’auteur de ce crime s’est rendu dans le salon de coiffure où la victime travaillait, avant de lui assener des coups de couteau.

Quelques semaines auparavant, à Tizi-Ouzou (Draâ-Ben-Khedda), une autre femme a été égorgée par son compagnon en pleine rue. Des crimes qui rivalisent de sauvagerie.

Et Chaima…

L’histoire de Chaïma, 19 ans, violée, frappée, brûlée et laissée pour morte à Thenia a relancé le débat sur ces violences. L’onde de choc a d’ailleurs dépassé les frontières du pays.

De nombreux sociologues soutiennent que le féminicide est loin d’être un nouveau fléau. Ils précisent qu’aucune statistique ne peut réellement traduire l’ampleur de ce phénomène dans la société algérienne. D’aucuns expliquent que ces innommables crimes révèlent un mépris évident à l’égard des femmes. Dans la mesure où ils continuent d’être banalisés par beaucoup de personnes qui tentent de justifier ces actes barbares.

On se souvient de ces internautes, nombreux, qui expliquaient le massacre de Chaima par le fait qu' »elle ne porte pas le hidjab ». Qu’elle sorte, qu’elle danse sur Tik Tok…

Ou encore que c’est « la faute au parents qui n’éduquent pas assez bien leurs filles », comme l’expliquait le professeur Mostefa Khiati, Président de la Forem…

« C’est sa faute et celle des parents », Le Pr Khiati se joint aux intégristes ! L’incroyable déclaration…


Avocate égorgée / “Nous voulions la violer”: Les assassins avouent, 4 chefs d’inculpation…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :