“Pourquoi la France ne publiera jamais la liste des élèves du Lycée Français d’Alger” (Arezki Aït Larbi)

Plusieurs observateurs n’ont pas manqué de commenter la tentative de fuite en avant du pouvoir algérien qui a mis dans l’actualité le sujet de l’arabisation des établissements publiques (et bientôt privés), afin de mieux noyer la catastrophiques situation économique et sociale du pays.

Parmi ces derniers, le journaliste Arezki Aït Larbi écrit sur sa page Facebook :

« Et si La France décidait de publier la liste des rejetons de ces combattants Nintendo admis « sur recommandation » au Lycée français Alexandre Dumas ?

« Le ministre du Commerce arabise son département, la pomme de terre est à 100 DA.

Le ministre des Sports ignore des athlètes médaillés aux Jeux paralympiques, il arabise le sport pour faire oublier sa forfaiture.

D’autres ministres leurs emboitent le pas pour la palme de ce démago-patriotisme.

Il parait que c’est pour « punir la France, ennemi d’hier et d’aujourd’hui, et se faire respecter » !!!

Et si La France décidait de publier la liste des rejetons de ces combattants Nintendo admis « sur recommandation » au Lycée français Alexandre Dumas, ?

Et si la justice française demandait à ces supers patriotes de justifier la provenance des fonds qui leur ont permis d’acquérir des biens immobiliers dans l’Héxagone ?

Mais le gouvernement français ne le fera pas. Car il s’agit là d’un levier de pression qui lui permet de négocier, en position de force, au mieux de ses intérêts. »

Arezki Aït Larbi / 27 octobre 2021


Lire aussi :

Un commentaire sur ““Pourquoi la France ne publiera jamais la liste des élèves du Lycée Français d’Alger” (Arezki Aït Larbi)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :