Blé : L’Algérie envisage de liquider le contrat stratégique avec la France contre des bons de commande Russes !

Avec ses besoins estimés à 7 millions de tonnes de blé par an, l’Algérie est un des plus grands consommateurs de ce produit au monde. Alors que cette énorme quantité et sa qualité est essentiellement garantie au titre du contrat stratégiques avec la France, le site Algérie 360 rapporte, dans son édition de ce mardi 12 octobre, que l’Algérie compte tirer un trait dessus et opter pour le blé Russe.

Ainsi, le site citant Rospotrip Nadzor (l’autorité russe de contrôle agricole), indique que la Russie « va envoyer à l’Algérie une deuxième cargaison de blé, rappelant que la première a été envoyée au mois de juin dernier ». Ce qui fait dire au site que « l’Algérie qui importe son blé de France et d’Allemagne « semble réorienter, de plus en plus, sa politique d’importation de blé, sur le géant Russe ».

Pour étayer ses propos, le site évoque les quantités importés par l’Algérie. Ainsi, cette source rappelle que la Russie qui n’a pas exporté de blé à l’Algérie depuis 2016, a envoyé en juin dernier, pour la première fois depuis 5 ans, 28.000 tonnes de ce produit. « Cette deuxième cargaison dépasse les 30.000 tonnes ».

« Pas moins de 7 millions de tonnes », serait les besoins en blé de l’Algérie par an, selon Rospotrip Nadzor.

Les commentaires

Plusieurs observateurs s’interrogent sur la pertinence, voire le danger, d’échanger un contrat stratégique qui oblige le partenaire français de s’acquitter des quantités de produit à livrer et de sa qualité, contre des bons de commande sporadiques avec la Russie qui a ses propres partenaires stratégique, à l’instar de l’Iran. En chiffre, la Russie exporte 1.30 million de tonnes à l’Iran, 0.84 tonne à le Turquie, 0.46 tonne à l’Égypte et 210 000 tonnes au Nigeria et au Bangladesh.

Pour l’auteur Mouna Bekkis : « cette nouvelle orientation, comme tout ce que fait le régime algérien depuis l’indépendance, est essentiellement motivée par l’idéologie. Ni les aspects économiques, ni les intérêts stratégiques du pays, ne sont pris en compte ». Et à l’auteur de poster cette citation de l’ancien leader Chinois Mao Zedong :


Lire aussi :


Un commentaire sur “Blé : L’Algérie envisage de liquider le contrat stratégique avec la France contre des bons de commande Russes !

Ajouter un commentaire

  1. Déplorable ce type de réaction et surtout contre productive …l.Algérie gérée par cette mafia politico-militaire fait la politique de l’autruche …cette mafia donne du crédit à la Russie qui n’en pense pas moins d’elle….il y a une malediction sur ce bled depuis le départ des pieds noirs qui avaient l’Algérie chevillée au cœur et qui continuent de la pleurer …une autre révolution s’impose pour dégager cette gangrène

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :