Pour le “savant” algérien Guessoum, la France est comparable au “Diable”, au “Covid” et au “SIDA”…

Quand Guessoum fait de la géopolitique / Par Mouna Bekkis…

Il avait gardé le silence jusque-là sur la crise algéro-française. Ce qui n’était pas plus mal. Ça n’a pourtant pas durée longtemps.

Ainsi, le président de l’association les oulémas musulmans algériens, Abderrezak Guessoum, a indiqué sur sa page facebook, suite à, sans doute, une longue réflexion, que la France historique est comparable au « diable », à « la COVID », et au « SIDA ».

Ainsi selon ce que rapporte le site Algérie 360, pour cette éminence algérienne, entretenue par le système Bouteflika durant ses 20 ans de dilapidation, qui n’en a jamais soufflé mot et qui aujourd’hui est passé à d’autres bras, « il y a entre l’Algérie et la France un fossé civilisationnel plus vaste que la mer méditerranéenne ». Il ajoute que « notre mémoire meurtrie refuse d’oublier, de tourner la page et de se réconcilier avec la France ».

Pour ce digne représentant des ulamas musulmans algériens, une association qui s’était opposée à la guerre de libération, prônant l’assimilation, « il nous faut couper tous les liens qui nous unis à le France. Et d’indiquer que «nous sommes tenus de résilier les accords économiques et commerciaux avec les entreprises françaises».

Tout un programme donc, d’autant que rentier de la république depuis des dizaines d’années et n’ayant aucun métier connu, il ne risque pas d’être touché par une quelconque perturbation qui pourrait frappé le pays, si l’Algérie résiliait ses contrats de lait, de blé, de pièces détachés, de médicaments, de matériel industriel divers…etc, que garantie la France au titre de contrats et accords. Sans parler du lobbying français en faveur de régime algérien dans les instances internationales.

Un discours anti-français qui fait plaisir à certains égos, très similaire à celui que tenait l’ex-ministre des Moudjahidne Mohamed Cherif Abbes, aujourd‘hui installé à Lyon, en France. En France.

Mouna Bekkis, Le 11 octobre 2021

“Ce sont les soldats d’Allah”: L’Association des Ulémas se félicite du retour des Talibans…

Association des uslamas en quelques mots…

Dans une intervention télévisée datée de 2016, l’écrivain et journaliste algérien H’mida Ayachi lisait à l’antenne des passages du journal « Al Sunnah » appartenant à l’Association des ulama musulmans algériens.

Le journaliste dit, entre autres, qu’à longueur d’articles, ce journal n’a de cesse de faire l’éloge de la colonisation française. Pour cette association, l’assimilation des algériens à la France née du fait que la France accorde les deux principaux éléments existentiels qui constituent l’essence de l’Algérien : L’Islam et l’Arabité. Ainsi pour cet honneur qu’offre la France aux algériens, ces derniers se doivent de lui être redevables, de se fondre en elle, de mourir pour elle.

Dans une tribune signée par Ibnou Badis grand Cheikh de cette association, datée du 17 avril 1933, ce dernier revient longuement sur les bienfaits de la France. On peut y lire entre autres : « Nous ne sommes pas les ennemis de la France. Et nous ne travaillons pas contre son intérêt. Mais nous l’aidons à éduquer le peuple et à émanciper la Ouma ».


La rédaction vous conseille :


Un commentaire sur “Pour le “savant” algérien Guessoum, la France est comparable au “Diable”, au “Covid” et au “SIDA”…

Ajouter un commentaire

  1. Faut que ces ripoux comprennent qu’ils parlent en leur nom et non en celui du peuple…
    Le peuple leur dit «  faqo » cad prise de conscience et on ne nous aura pas une prochaine fois

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :