“Ils utilisaient les fréquences des antennes de l’ANP”: L’affaire des 2 “espions” Jordaniens résidents à Alger…

Pour la presse, lors de leur arrestation en 2017, il ne pouvait s’agir que d’espionnage. En effet, les deux frères de nationalité jordanienne, Mundjid Sukhtian et Moughith Sukhtian, propriétaires du fournisseur d’internet Anwarnet avaient été débusqué par la gendarmerie nationale, alors qu’ils avaient déployé leurs antennes en émettant sur les fréquences de l’Armée nationale populaire (ANP).

L’enquête a finalement révélé qu’il ne s’agissait, en fait, que d’une fraude des plus lucrative qu’ils avaient imaginé pour continuer à exercer leur activité afin de parer au retrait de leurs autorisations d’exploitation par l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT).

Ce lundi 27 septembre 2021, le quotidien Liberté rapporte que le tribunal de Koléa (Tipasa) a fini par statuer sur leur cas en confirmant les peines de six mois de prison ferme prononcées récemment à leur encontre. Le directeur de cette société, un Algérien, a pour sa part été innocenté.

À noter que la famille Sukhtian détient d’autres affaires en Algérie, notamment dans le domaine pharmaceutique.


La rédaction vous conseille :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :