Pourquoi seul le secteur du logement n’a pas été touché par des enquêtes ? : La pertinente question de Chawki Ammari…

Dans sa chronique d’hier mardi 7 septembre, intitulée « Combien reste-t-il de corrompus dans les sphères de l’État ? » le chroniqueur d’EL Watan, Chawki Ammari, se posait une bien pertinente question :

« Maintenant que l’ex-ministre justicier Zeghmati a été nommé ambassadeur dans la paisible Tchéquie, le chapitre corruption est-il bouclé ? On ne sait pas, les enquêtes n’impliquant que des hauts fonctionnaires de l’ère Bouteflika ne signifient pas qu’il n’y a pas de hauts fonctionnaires actuels corrompus et, par ailleurs, on peut noter que si tous les secteurs de l’ancien régime ont été soumis à des enquêtes et mandats de dépôt, celui du logement de l’époque Bouteflika, qui gérait 17 milliards de dinars de budget contre 14 pour l’eau, n’a pas été vraiment touché par les mandats de dépôt. Pourquoi ? Soulever cette question relève justement du mandat de dépôt. »

Chawki Ammari / El Watan, Le 07 Septembre 2021

NDLR : À titre d’information de culture générale, rappelons que l’actuel président algérien, Abdelmadjid Tebboune a été ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville du 3 septembre 2012 au 25 mai 2017. Soit, 4 ans, 8 mois et 22 jours.


Chronique intégrale :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :