Détournement de foncier à Mostaganem : Temmar et les 40… “investisseurs” !

L’affaire de l’ancien ministre de l’habitat Abdelwahid Temmar, impliquant plusieurs autres anciens hauts responsables, s’est ouvert hier lundi 30 août, au niveau de la deuxième chambre du pôle pénal et financier du tribunal Sidi M’hamed à Alger. Il était entendu en qualité de wali de la wilaya de Mostaganem.

« Temmar a procédé, avec l’ancien secrétaire général de la même wilaya et un chef de daïra, à la reclassification de très grandes superficies de foncier agricole en exploitations touristiques, après les avoir octroyées au dinar symbolique à 40 investisseurs. »

C’est ce qui ressort de l’enquête, dont quelques éléments ont été rapportés par le site Algérie 360, dans son édition de ce mardi 31 août.  

Parmi ces « investisseurs », on compte plusieurs proches d’ex-hauts responsables et officiers de l’armée (certains en détention) dont : les fils de l’ancien premier ministre Abdelmalek Sellal, l’ancien directeur de le résidence de l’état Hamid Melzi, l’ancien commandant de la gendarmerie nationale Menad Nouba. Autre bénéficiaires désignés : les frères Kouninef et l’homme d’affaires Abdelmalek Sahraoui qui fait objet d’un mandat de dépôt dans le cadre de cette affaire.

10 accusés à la barre…

Outre Abdelwahid Temmar, le juge instructeur a également entendu, dans le cadre de cette même affaire : Hamid Melzi, ainsi que d’autres responsables en poste à Mostaganem, à savoir Benledghem Abderrahmane, Ben Bada Bachir et Miroud Faycel.

Selon la même source, le magistrat a procédé à la requalification des faits dans l’affaire en « criminel ». À l’issue les auditions, le juge a prononcé de graves accusations contre les 10 mis en cause dans l’affaire. Parmi les griefs retenus, sont rapportés :

  • Falsification de documents officiels,
  • Dilapidation et usage illégal de l’argent public,
  • Octroi d’indus avantages,
  • Violation des dispositions légales et réglementaires,
  • Abus de pouvoir,
  • Abus de fonction,
  • Changement de caractère d’un terrain,
  • Atteinte aux domaines public et atteinte à l’état naturel de littoral.

Sur le même sujet :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :