Meurtre de Djamel Bensmail : Les 5 pertinentes questions du RCD…

Le jeune volontaire de Miliana Djamel Bensmail dit Jimmy livré par des policiers à une foule de jeunes meurtris par les incendies, après qu’on leur ait dit qu’il s’agissait d’un pyromane,  continue de susciter le débat. Ainsi, après les condamnations, est venu le temps des questionnements.

A ce sujet, tout en condamnant un crime commis par une bande de forcenés dans une région ravagée et endeuillée par les incendies, le Rassemblement pour la culture et la Démocratie (RCD) n’a pas manqué hier vendredi 13 août dans un communiqué rapporté par TSA, de poser plusieurs questions.

« Les services de sécurité disculpés par le parquet »

D’abord, il critique le communiqué du parquet de Larbaâ Nath Irathen qui a annoncé l’ouverture d’une enquête sur cette affaire qui a choqué les Algériens.

« L’annonce de l’ouverture d’une enquête est une décision attendue. Cependant, le contenu du communiqué du procureur de la République près le tribunal de Larbaâ Nath Irathen pose problème ; il entérine des faits non avérés et disculpe les services de sécurité de toute responsabilité, ce qui est une aberration à ce stade de l’enquête », a critiqué le RCD

Le parti revient sur le climat de tension qui régnait dans la région avant le drame.

« Des jours durant et plus particulièrement la matinée du jour du drame, des rumeurs colportées à grande échelle faisaient état de la présence de voitures sans immatriculations qui sillonnent les routes transportant des équipes d’incendiaires. Le climat de tension que suscitent ces intenses rumeurs ne pouvait échapper aux services de sécurité », a relaté le RCD.

Le RCD reproche ensuite aux autorités d’avoir crié tôt aux pyromanes, tout en les accusant d’avoir mis de l’huile sur le feu.

« Alors que le phénomène des méga feux, conséquence d’une aggravation des phénomènes climatiques, ne cesse de redoubler d’intensité dans les pays du pourtour méditerranéen, en Algérie, les officiels et à leur tête le chef de l’État, comme pour ajouter de l’huile sur le feu, mettent en avant l’existence de bandes criminelles qui voudraient, par ces actes, déstabiliser le pays. Une thèse qui donne du crédit aux folles rumeurs citées plus haut ».

Les 5 questions…

Le RCD enchaîne en posant plusieurs questions qui selon lui « ne peuvent être éludées. »

« Comment l’afflux de citoyens de toutes les régions du pays vers la ville de Larbaâ Nath Irathen n’a pas été suivi d’un renfort des services de sécurité pour prévenir des débordements ou des actes malveillants somme toute prévisibles ? »

« Qui a désigné Djamel et ses camarades comme suspects ? La police ou des individus non identifiés. ? Il n’y avait pourtant pas de flagrant délit. »

« Pourquoi devant la foule hystérisée qui grossissait au fur et à mesure du déplacement du fourgon de police transportant les présumés coupables, la police n’a pas jugé utile de mettre à l’abri les présumés suspects et a choisi de se diriger tout droit vers l’étroite place du siège de la sûreté urbaine ? »

Ou encore : « Pourquoi la police n’a pas usé de tous les moyens y compris des tirs de sommation pour disperser la foule devant l’imminence du danger ? »


La rédaction vous conseille :

Explosive révélation sur le meurtre de Jimmy : “L’homme à la casquette (NY)“, La Vidéo qui dévoile tout !

2 commentaires sur “Meurtre de Djamel Bensmail : Les 5 pertinentes questions du RCD…

Ajouter un commentaire

  1. Les T-shirts rouges, gris, blanc, et noir qui n’apparaît que de dos dans les vidéos et à l’intérieur du fourgon de police…
    Les services de sécurité sont mis à l’index. Ça c’est passé dans leur véhicule et devant leur siège…

  2. Des officiels ont affirmé sur des plateaux de médias publics que les feux étaient volontaires sans aucune preuve , tout comme comme ceux qui ont fait passer le regretté feu JAMEL pour un pyromane sont responsables ne serait ce que moralement de ce crime abominable , en plus de la POLICE qui l ‘ a livré à ces bourreaux et tortionnaires qu ‘ on le reconnaisse ou non ! ! !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :