“Objectif : culpabiliser tous les Kabyles !”: Mouna Bekkis commente le Drame d’At Yiraten

Mercredi 11 aout, dans la ville d’At Yiraten à Tizi Ouzou (Grande Kabylie). Durant plusieurs heures, une information a circulé selon laquelle un pyromane a été arrêté. Deux policiers (comme unique escorte) l’emmènent vers le commissariat traversant une foule de dizaines de jeunes ayant vécu l’enfer durant plusieurs jours. Meurtris par les morts qui s’accumulent, manquant de sommeil et épuisés ils se ruent sur le fourgon de police et les deux agents leur livrent le suspect. Il est lynché et tué.

Il s’est finalement avéré qu’il s’agissait d’un jeune artiste du nom de Djamel Bensmail, venu d’une autre région pour apporter son aide. Arrêté par la police pour on ne sait qu’elle raison, puis livré par cette même police à des jeunes guidés par leurs seules émotions.

Place maintenant à la culpabilisation et à la stigmatisation de la Kabylie… 

Plusieurs personnalités dont des avocats, des juristes, des artistes n’ont pas manqué d’y voir un scénario issu des laboratoires de la police politique.   

L’auteur et journaliste Mouna Bekkis a publié dans la soirée de mercredi 11 août, sur la page Ma Revue De Presse DZ plusieurs posts comportant des interrogations très partagés par les internautes :

La Page Kabylie News écrit :

On a tué un artiste venu aider à Larbaa Nat Iraten. Quand tu laisse les gens s’improviser pour sauver les siens, ils s’improvisent également policiers, juges et exécutent un homme.

Nous exprimons nos sincères condoléances pour la famille de la victime de cette ignoble acte barbare.

L’état est pleinement responsable, notamment le ministre de l’intérieur venu répandre une thèse complotiste sur l’origine des incendies, sans aucune preuve à l’appui. Mais aussi par sa défaillance et l’incapacité de la police à faire son travail.

Ce dont on a besoin en Kabylie, ce n’est pas des élans de solidarité ponctuels, à chaque crise (nécessaires actuellement) . Mais d’institutions pour nous protéger au long-terme.

Djamel Bensmail dit Jimmy – Décédé le 11 août 2021

Ce diaporama nécessite JavaScript.


La rédaction vous conseille :

Lynchage à At Yiraten : “Une manœuvre de la police politique”, Des personnalités alertent !


Un commentaire sur ““Objectif : culpabiliser tous les Kabyles !”: Mouna Bekkis commente le Drame d’At Yiraten

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :