Lynchage à At Yiraten : “Une manœuvre de la police politique”, Des personnalités alertent !

Appel – Halte aux dérives !

Ce qui vient de se passer à la sureté de Daïra d’At Yiraten est d’une extrême gravité.

La police a abandonné un suspect à des citoyens en colère. Cette foule, pour l’essentiel jeune, s’est laissée prendre à cette provocation. Le lynchage de ce jeune suspect devant une structure de police a toutes les chances d’être une manœuvre de la police politique.

Les drames qui endeuillent notre région ne peuvent en aucun cas justifier le recours à des procédés barbares.

Nous appelons nos concitoyens à la plus grande vigilance.

Ce qui nous arrive appelle des réponses qui vont au-delà de la simple identification de quelques coupables ou supposés comme tels. Nous devons être à la hauteur des enjeux du moment et apporter des réponses politiques déterminantes.

Nous devons déjouer les provocations ; préserver et consolider notre unité et infliger une défaite cinglante au régime !

Nous nous battons pour un État de droit, nous ne pouvons et nous ne devons pas nous ériger en bourreaux.

  • Malika BARAKA
  • Nabila SMAIL
  • Moussa NAIT AMARA
  • Tahar KHOUAS
  • Mokrane GACEM
  • Ali AIT DJOUDI
  • Aissa RAHMOUNE
  • Hacene MEZIANI
  • Mohand BAKIR
  • Mohamed IOUANOUGHENE
  • Boukhalfa BENMAMAR
  • Rachid HASSANI
  • Abbes ZOUAGHI
  • Wezna MOULA

Les commentaires…

Commentant cette tragédie, l’auteur et journaliste Mouna Bekkis écrit sur sa page :

La même auteur a publié un contenu faisant référence aux méthodes de manipulations des masses selon le professeur du MIT, Noam Chomsky.

Manipulation des masses selon Noam Chomsky

Mouna Bekkis écrit :

« La deuxième des dix stratégies de manipulation des masses selon le professeur du MIT Noam Chomsky a été appliquée dans la ville d’At Yiraten à Tizi Ouzou, où une information a circulé selon laquelle un pyromane avait été arrêté. Les policiers l’ont ainsi, abandonné au milieu d’une foule de jeunes ayant vécu l’enfer durant plusieurs jours. Meurtris par les morts qui s’accumulent, manquant de sommeil et épuisés, le plan ne pouvait qu’aboutir. Le supposé pyromane a été lynché et tué par la foule en colère ! Il s’est finalement avéré qu’il s’agissait d’un jeune artiste du nom de Djamel Bensmail, venu d’une autre région pour apporter son aide. Arrêté par la police pour on ne sait qu’elle raison, puis livré par cette même police à des jeunes ayant vu périr leurs proches, les biens d’une vie partir en fumée et n’ayant pas dormi depuis des jours ! Place maintenant à la culpabilisation et à la stigmatisation de la Kabylie… »  

Document à télécharger :


Lire aussi :

43 morts dans les incendies en Kabylie : “Cessez votre idéologie ! Où est le canadair Tunisien !?”


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :