JO de Tokyo: Un judoka algérien refuse d’affronter un israélien, “Il ne savait pas qu’Israël était présente ?”

Alors que la délégation israélienne de judo est une des plus importantes, il semble que le judoka algérien Fethi Nourine (-73 kg) n’était pas au courant. Il a ainsi, annoncé son retrait des JO de Tokyo refusant d’affronter  le judoka israélien Tohar Bubtul.

Une autre médaille que fait perdre ce judoka qui coûte des milliards au trésor public en formations et déplacements divers. C’est, en effet, ce même judoka qui avait fait perdre à l’Algérie toute chance de podium en refusant de combattre ce même athlète israélien en 2019, rappelle le site TSA dans son édition de ce jeudi 22 juillet.

L’explication de ce retrait est selon son entraineur d’ordre politique. « Le judoka Fethi Nourine est tombé face à un judoka israélien et c’est la raison de son retrait de la compétition », explique-t-il. L’entraîneur national qui coute tout autant de Milliards au trésor public, s’est même félicité de cette décision en déclarant à la chaine Ennahar TV : « Nous refusons la normalisation. Nous avons pris la bonne décision ».

Et la question que pose certains internautes : « a quoi ça sert de financer à coup de milliards, des judokas pour qu’au final ils refusent de combattre ? D’autant qu’Israël est présente dans toutes les compétions internationales. »

Les commentaire du Net :

Ce diaporama nécessite JavaScript.


La rédaction vous conseille :

“Non, je ne suis pas solidaire de la Palestine“ : Kamel Daoud s’explique…

2 commentaires sur “JO de Tokyo: Un judoka algérien refuse d’affronter un israélien, “Il ne savait pas qu’Israël était présente ?”

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :