“La Kabylie est une fabrication de la Issaba”: Quand Bengrina validait le diagnostic du MAK et du Maroc…

La déclaration de reconnaissance officielle du mouvement proclamant l’indépendance de la Kabylie (MAK) par les autorités marocaines continue d’alimenter l’actualité. Si l’Algérie évoque  une « tentative de diviser le pays », le diagnostic du MAK qui dit être motivé par un racisme anti-Kabyles institutionnalisé validé par la Maroc est confirmé par de nombreuses interventions de hautes personnalités politiques algériennes de haut rang qui n’ont jamais fait l’objet de mises au point par la Justice algérienne.

Parmi les personnalité politique d’influence dans l’échiquier politique algérien, le président du parti El Binaa, Abdelkader Bengrina.

Dans une de ses déclarations lors des élections législatives  du 12 juin 2021, dans laquelle il montre le plus grand mépris envers la région de Kabylie dont il évite de citer le nom, et dans laquelle il qualifie la langue kabyle de « chose », ce haut responsable déclare :

« Deux wilayas et quelques fragments d’autres wilayas (La Kabyle, NDLR), sont la fabrication de l’ancien régime. J’en avait d’ailleurs discuté avec un ancien responsable aujourd’hui en prison, lorsqu’une « chose » (Tamazight, NDLR) émanant de cette région avait été constitutionnalisée. Je lui ai dis qu’en réalité vous êtes en train de négocier entre vous. Je lui ai ajouté que le chef du gouvernement (l’ex-premier ministre Ahmed Ouyahia, NDLR) est de cette région et ceux qui ont initiés les grèves sont également de cette même région. En toute franchise, je vais même vous dire que ma maison est en face de chez lui, et tous se réunissent chez lui toutes les nuits. »

Rappelons enfin, qu’à l’instar d’autres, ce responsable n’a jamais fait l’objet d’une quelconque poursuites pour insultes et propos racistes par la Justice algérienne…


Sur le même thème :

“Il faut couper toute relation avec les Kabyles” : Quand une députée algérienne validait la thèse du Maroc…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :