“Il faut couper toute relation avec les Kabyles” : Quand une députée algérienne validait la thèse du Maroc…

La déclaration de reconnaissance officielle du mouvement proclamant l’indépendance de la Kabylie (MAK) par les autorités marocaines continue d’alimenter l’actualité. L’Algérie officielle et ses relais médiatiques n’ont pas trouvé de mots assez durs pour dénoncer ce qui est qualifié de « tentative de diviser le pays ».

Pourtant, les appels à couper court aux relations entre les Kabyles et les autres régions d’Algérie sont loin d’être l’apanage du MAK dont la thèse est jugée justifiée par le Maroc.

Ainsi, entre autres déclarations de personnalités politiques algériennes (elles sont nombreuses) qui ont de tout temps appelé à la séparation de la région de Kabylie des autres région du pays, l’influente et respectée ex-députée et cheffe du parti politique PEP, Docteur Naima Salhi.

De ses nombreux lives portant sur la thématique de séparation de la Kabylie du reste des régions d’Algérie, on retrouve celui enregistré en 2018.

« Toute personne de cette communauté (Kabyle, NDLR) doit être boycottée. Boycottez-la en tout. Boycottez-la en terme de mariage. Dans le commerce. Même en terme d’aumône ou d’amitié. Il faut la boycotter dans tout !
Il faut couper toute relation entre les algériens et les kabyles. C’est notre devise.
Cher peuple algérien, il faut couper court à toute relation avec les kabyles. On ne doit ni se marier avec eux, et ils ne doivent pas se marier avec nous. Nous n’achèterons pas leurs marchandises et ils n’achèteront pas notre marchandise.
Je le dis et je le répète. Et si vous considérez que c’est du racisme, alors oui je suis raciste. »

Rappelons que toutes les plaintes déposées contre cette influente politicienne du sérail algérien ont été classées sans suite par la Justice algérienne.

Les commentaires…

Parmi ceux qui auront commenté ce sujet, l’auteur et journaliste Mouna Bekkis qui a posté 3 publications entre hier dimanche 18 juillet et ce lundi :

Le Maroc remercie Salhi, Khatal Bengrina et tout ceux qui ont contribuer à réaliser et à nous alimenter en vidéos et publications anti-kabyles. Le fait qu’il n’y ait eu aucune poursuite contre ces gens prouve que le racisme anti-kabyle en Algérie est organisé et institutionnalisé.

En savoir plus sur le sujet :

“Les kabyles doivent répondre au Maroc”: L’appel de Makri aux “collaborateurs de la France”…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :