Polyclinique de Dar El-Beïda : Parce qu’il porte un short, une “doctoresse” en Hidjab refuse de le soigner !

Un médecin a-t-il le droit de ne pas soigner une femme parce qu’elle porte un Hidjab ? ou un homme parce qu’il porte une barbe ? La réponse est évidemment non. Et jamais ça ne s’est produit, même dans les pays les plus islamophobes ou les plus touchés par les massacres islamistes du monde.

Pourtant, pour ce groupe de personnes (Hidjab, Barbe), il est tout à fait normal de ne pas soigner les gens qui ne leur ressemblent pas ou qui ne s’habillent pas comme eux ! Une autre affaire de discrimination a été enregistrée ce week-end à Alger.

Dans son Radar de ce  samedi 17 juillet, Liberté rapporte qu’un  jeune  athlète, Kenzy, chez  lequel  les  parents  ont  suspecté  une  infection par   la   Covid-19   après  sa  participation   à  une   compétition sportive,  s’est   vu   refuser,  jeudi  dernier,  en   fin   d’après-midi,  une  consultation à la  polyclinique de Dar El-Beïda, à Alger.

Mais le refus d’ausculter l’adolescent, qui  était accompagné  de son père, n’a rien à voir avec la  maladie, comme on  pourrait  le penser.  La  raison est, en effet, à chercher dans l’attitude de la doctoresse de permanence, qui a jugé la tenue vestimentaire du garçon (un short) “indécente”.

Et au quotidien de commenter : « Le médecin a-t-il le droit de se focaliser sur l’accoutrement d’un patient, alors qu’il est censé, de par son  serment, prendre  en  charge  tous les malades qui se présentent à lui ? ».


La rédaction vous conseille :

Dr Najat Belatreche et ses ordonnances en arabe : Alerte sur un danger pour la Santé publique !


2 commentaires sur “Polyclinique de Dar El-Beïda : Parce qu’il porte un short, une “doctoresse” en Hidjab refuse de le soigner !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :