“Écrivez vos noms en arabe sur Facebook” : BEM 2021, examen ou séance d’endoctrinement ?

A défaut de compétences pouvant rédiger un texte d’examen en arabe, le ministère de l’éducation nationale algérien a dû recourir à un texte du ministère de l’éducation national de Palestine daté de 2020. Pourtant, la marche idéologique arabophile de cette école algérienne ne s’arrête pas là.

Ainsi, à la lecture du texte traitant d’un sujet au contenu politique assumé abordant les mauvais usages des moyens de communications modernes notamment le réseau social Facebook, on peut lire parmi les recommandations qu’il faut ’’arabiser les noms et utiliser le caractère arabe dans l’écriture ».

« On pouvait parler de technologie et d’autre chose, mais pourquoi choisir un texte qui parle de politique et d’idéologie ? », s’est interrogé le coordinateur du Snapest, Meziane Meriane, qui persiste à répéter que « l’école doit être tenue loin des ingérences et des interférences » d’ordre idéologique et politique.

« Le peuple algérien est musulman et à l’arabité il appartient »

Par ailleurs, d’autres internautes sont revenus sur les questions qui ont suivi le texte et qui vont dans le même sens de la promotion de cette langue arabe. Il s’agit du choix d’un autre texte de Abdelhamid Benbadis qui à l’instar du texte palestinien est éminemment idéologique. Pour ces internautes, ce poème qui dit que « le peuple algérien est musulman et à l’arabité il appartient », exclu la dimension Amazigh, alors que la langue Amazigh est inscrite dans la constitution comme langue nationale et officielle.

“Ils ont tout fait pour abrutir le peuple” : Le sujet d’Arabe du BEM scandalise les syndicats !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :