Depuis la nationalisation de l’ETRHB : Les mises en demeure pleuvent, Des milliards à reverser !

Et encore un gouffre financier dans lequel l’État s’est engouffré. En effet, quelques jours à peine après l’annonce de la nationalisation de l’entreprise de Ali Haddad, l’ETRHB, les créanciers affutent leurs dossiers de requêtes…

Ainsi, le quotidien Le Soir d’Algérie rapportait dans un de ses récents Periscoop, que « les mises en demeure à l’encontre de l’entreprise ETRHB propriété de l’homme d’affaires Ali Haddad et qui vient d’être «nationalisée» commencent à pleuvoir. Dernière en date, celle qui émane de l’Algérienne des eaux portant sur le marché de travaux de transfert des eaux de la nappe de Chott El Gharbi vers les agglomérations  au sud de Tlemcen, au nord de Naâma et à l’ouest et au sud de Sidi-Bel-Abbès soit 154 km de conduites. Ce chantier non terminé a été signé en… 2012. »

“Il pèse 1 milliard € d’actifs” : Le Groupe ETRHB 100% détenu par l’État…


Lire aussi :

Elle a accordé 44 Millions € à Haddad, Une Banque Espagnole pourrait poursuivre l’Algérie devant le Cirdi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :