“Discrimination et discours de haine”: 2 avocats déposent plainte contre Bengrina !

Me Tarek Mektoub et Me Abdelkader Chohra ont décidé de déposer plainte ce mercredi 9 juin, auprès de le cour d’Alger contre le chef du parti islamiste El Bina, Abdelkader Bengrina, suite aux propos haineux et racistes envers les kabyles et la kabyles qu(il a tenu lors de ses meetings de campagne électorale, notamment les derniers en date datés de dimanche 6 juin  

« La plainte déposée est basée sur le loi n° 20-​05 de 28 avril 2020 relative à la prévention et à la lutte contre la discrimination et le discours de haine (…) nous estimons qu’il (Bengrina, ndlr) a violé la loi lors de son discours de 6 juin dernier durant lequel il a tenu des propos dangereux qui portent atteinte à l’unité nationale », ont déclaré les avocats dont les propos ont té rapporté par la presse.

Voir traduction français

« Bengrina est dans le rôle de Naima Salhi, il ne risque rien ».

Une initiative louable si ce n’est les antécédents de la Justice algérienne face à ce genre de plaintes. En effet, aucune plainte contre les propos clairement raciste contre l’ex-député islamiste Naima Sali n’a abouti.

« Il semble que cette loi ne concerne pas les propos injurieux et les attaques proférées contre les Kabyles », commente un internaute, qui ajoute que « De toute manière; Bengrina est dans le rôle de Naima Salhi, il ne risque rien ».


Naima Salhi, jamais inquiétée par la Justice…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :