“Il s’est allié aux islamistes comme le fait le Hirak” : Said Sadi s’incline devant le pragmatisme de Tebboune

S’exprimant en marge de la vente-dédicace de ses mémoires au micro de Berbère TV, l’ancien président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a affirmé que le président Tebboune a dit «une vérité qui blesse» s’agissant des islamistes.

Saïd Sadi, affirme qu’en relevant, lors de son interview accordé au journal Le Point, que l’islam politique «n’est pas un problème», le chef de l’État «est le premier dirigeant algérien à dire qu’il est prêt à composer avec l’islamisme». «Donc, il y a quand même des messages qui ont été transmis que les démocrates doivent entendre», précise-t-il. Sans doute fait-il allusion aux démocrates représentants du Hirak qui ont choisi de s’allier avec cette mouvance pour contrer le système. Ce qui a Poussé le pouvoir à opter pour cette option d’alliance avec les islamistes.

«L’islamisme politique est au cœur, aujourd’hui, de la problématique politique algérienne, le pouvoir et les islamistes se le disputent, il faut que les démocrates entendent ce message, même s’il est amer, il faut qu’ils l’entendent», renchérit Saïd Sadi. «Tebboune a le mérite d’avoir dit une vérité qui blesse, à charge à chacun, après cela, de choisir sa voie», dit-il.

Said Sadi – Vente dédicace – Paris, Le 5 juin 2021

Ce diaporama nécessite JavaScript.


La rédaction vous propose :

“Le Hirak veut des islamistes ? Le Régime propose les siens !” / Par Mouna Bekkis


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :