Les “frères” Émiratis relâchent Ould Kaddour : La demande d’extradition algérienne classée sans suite !

Les autorités algériennes se sont vues signifier une fin de non recevoir par ceux qu’ils désignent dans la culture officielle, sociale et médiatique : « les frères ».

En effet, selon ce que rapporte Le Soir d’Algérie dans son édition de ce samedi 5 juin, l’ex-DG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kadd, annoncé il y a quelques mois, en garde à vue aux Émirats arabes unis, a tout simplement été relâché. Le quotidien écrit : « Aucune suite n’a été donnée à cette affaire par cet État arabe ».

Il faut dire que Ould Kaddour fait partie de nombreux hauts responsables, à l’instar de Chakib Khalil ou Abdesselem Bouchouareb, qui ont profité de la lenteur de réactivité des autorités algériennes pour déposer des demandes pour accéder au statut de réfugiés politiques. Le site écrit que « Plusieurs avocats contactés sur le sujet nous ont fait savoir que la procédure lente protégeait du risque d’expulsion ou d’extradition jusqu’au moment où la décision définitive est rendue ».

La rédaction vous conseille :

“Interpol n’a pas arrêté le bon Ould Kaddour !” : L’extradition d’Ould Kaddour compromise ?


Lire aussi :


“Conseiller auprès du royaume d’Oman” : L’autre carte d’Ould Kaddour ! Des juges algériens aux Emirats…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :