“Éradication du Wahabisme” : Quand l’Algérie pousse à plus de religiosité, MBS promeut la Philosophie à l’École !

Alors que les autorités algériens, fortement soutenues par l’Association nationale les parents d’élèves, voient l’essor économico-social dans l’élargissement du pouvoir des écoles coraniques et des mosquées, le prince héritier saoudien, Mohamed Benselmane continue dans sa dynamique de réforme de son pays.

Ainsi, après ses critiques sur le lectures de l’islam dominant dans le monde musulman, MBS sort une autre arme visant débarrasser l’Arabie saoudite de l’emprise de wahabo-salafisme sur la société : Imposer la philosophie à l’école.

Vidéo intégrale

Wafa Erra, une écrivaine proche du Régime Saoudien explique dans un entretien accordé à la chaîne Sky New Arabia, le 22 mai 2021, que “La philosophie nous aidera à éradiquer le radicalisme sous toutes ses formes.” Comprendre par là lutter contre les ravages du wahhabisme dans lequel baignent les systèmes scolaires et universitaires des pays arabes – ceux du Golf, mais aussi d’Afrique du Nord (puisqu’idéologie des tenants, du pouvoir, oblige ils y sont inclus).

À titre d’information, très rares sont les pays arabes qui enseignent la philosophie. Cette discipline scolaire invite à la réflexion, au débat critique, à la pensée logique, à l’autocritique. En tant que mère des sciences, la philosophie contribue à enraciner chez les élèves l’esprit scientifique dont la devise est de “douter de ce qui est certain et partant lui fait adopter la religion quand les réponses le satisfont ”, dit-elle.

Lire aussi :


Sur le même thème :


“MBS a fait sauter les verrous” : Les retombées sur l’Afrique du Nord selon Amin Zaoui


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :