Candidates Fantômes, Candidates Fraises… Les 7 définissions de l’ANIE selon Hakim Laalam

Il n’y a pire aveugle que celui qui jure qu’il n’entend pas ! / Par Hakim Laalam

L’A.N.I.E ! L’Autorité indépendante de supervision des élections. Comment te dire ? Attention ! Je ne veux pas la décrire de manière légère. M’embarquer dans des qualificatifs qui ne lui siérait pas. C’est quelque chose de sérieux, les législatives, comme on a encore pu le vérifier l’autre jour avec le «Maître de la Fraise» !

Alors, je veux et je tiens à être objectif. L’Anie, c’est comme de surveiller le lait sur le feu dans une secte qui combat les lactoses.

L’Anie, c’est comme d’inscrire avec un roseau sur le sable, au bord du bord de l’eau, un jour de houle et de vagues déchaînées «Mer dangereuse  afin de prévenir les baigneurs.

L’Anie, c’est comme d’être juge d’un combat de boxe qui oppose un poids lourd à un super léger, en donnant 5 points de pénalités aux super légers dès le gong du premier round.

L’Anie, c’est comme de planter des feux tricolores à tous les carrefours dangereux et d’oublier de les relier au courant pour les alimenter.

L’Anie, c’est comme de confier une étude de sol et de risques sismiques en vue de l’implantation d’un grand projet immobilier à un philosophe, poète désœuvré à ses heures perdues.

L’Anie, c’est comme de prévoir la météo sur les cinq jours de la semaine écoulée en s’excusant par avance du fait que la météo ne soit pas une science exacte.

L’Anie, c’est comme de se féliciter que cette année, le scrutin législatif sera rehaussé par la présence d’observateurs internationaux venus de Birmanie, de Corée du Sud et du Mali, tout en déplorant l’absence des scrutateurs biélorusses, faute de vol direct Minsk-Alger.

L’Anie, c’est comme d’annoncer fièrement le lancement de la 5G à travers un communiqué transmis par fax ou par nuages de fumée, internet ayant subi une énième attaque de méchants requins.

J’en rajoute, ou tout le monde a compris ce qu’est l’Anie ?

Bien, alors je dirais, en conclusion, que l’Anie, c’est comme de fumer de la verveine trempée un mois durant dans un bidon bourré de sédatifs, afin de rester éveillé à ce doux rêve qui continue !

Hakim Laalam, Le 29 mai 2021


La rédaction vous conseille :

Alors que Racha meurt, Charfi parle d’“une Constitution Hallal” avec 76,3% d’abstentions…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :