Candidates sans visages : “Faut-il interdire les caméras à l’APN ?”, Maamar Farah s’interroge…

Absurde et inadmissible / Par Maamar Farah

L’une des premières affirmations d’une Algérie nouvelle aurait été, à l’occasion de ces législatives, que l’on cesse cette mascarade sans nom (sic) qui consiste à masquer les visages de certaines femmes candidates sur les affiches. Nous nous disions : ce folklore est le reflet de l’Algérie ancienne. La nouvelle ne saurait tolérer cela !

Et nous y voilà ! C’est inadmissible, c’est révoltant ! La commission électorale n’aurait jamais dû accepter ces compromis mortels avec l’absurde ! Car enfin, cette femme que l’on cache sera bien visible à l’Assemblée et ailleurs si elle est élue. Pour être logique avec elle-même, l’Algérie nouvelle devrait interdire les… caméras à l’APN !

Maamar Farah, Le 27 mai 2021


La rédaction vous conseille :


Lire aussi :


“Cette députée sans visage m’accordera-t-elle un RDV ?” : Hakim Laalam commente la femme algérienne de la nouvelle Algérie…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :