“Entre 250 et 1100 € par personne”: Ce que coûtera le “Pack confinement” pour rentrer en Algérie…

Dans son édition de ce mercredi 26 mai, le Soir d’Algérie est revenu sur  la déception et la colère dans lesquelles est plongée la diaspora. En effet, le communiqué de la chefferie du gouvernement, précisant les conditions pour une possible entrée sur le sol algérien, a fait l’effet d’une douche froide sur la communauté algérienne établie à l’étranger. 

Ainsi, depuis que les conditions d’accès au territoire algérien sont connues, les passagers savent qu’en plus de leur billet d’avion, ils devront s’acquitter non seulement du prix du test PCR effectué 36 heures avant l’embarquement mais également des frais engendrés par le confinement obligatoire dans un hôtel, outre le prix du test antigénique obligatoirement effectué au bout de cinq jours. Et la question qui pend sur toutes les lèvres : combien coûtera la destination Algérie ?

Les internautes évoquent plus de 1000 Euros / personne !

Depuis lundi, les estimations les plus farfelues sont faites. Les internautes avancent des coûts dépassant les 1 000 euros par personne, incluant l’ensemble des frais à engager pour pouvoir rentrer en Algérie. Une fois le billet, l’hébergement et les tests réglés, les voyageurs n’habitant ni Alger, ni Constantine, ni Oran vont, encore une fois, devoir engager des frais pour rejoindre leurs lieux de résidence pour ceux n’habitant pas ou n’ayant pas de famille dans les trois villes dont les aéroports ont été retenus dans le cadre de la réouverture partielle. 

Autre raison invoquée pour contester ce confinement obligatoire, le facteur temps. Pour un séjour de quinze jours, les voyageurs en perdront cinq en isolement et peut-être le double si le test effectué à la fin du confinement s’avère positif. Autre question qui fait débat : pourquoi n’avoir pas dispensé les personnes vaccinées de toutes ces exigences ?

Air Algérie parle d’un « Pack confinement » à 50.000 DA

Pour sa part, Air Algérie, seule habilitée pour le moment à effectuer les vols depuis uniquement quatre capitales et vers seulement trois aéroports en Algérie, n’avait encore établi ni plans de vols ni politique tarifaire.

Jusqu’à hier, elle était en attente de décisions que devait prendre le comité chargé de piloter cette opération.  Ses membres ont proposé ce qu’ils appellent le « pack confinement» aux personnes désireuses de rentrer en Algérie. Son coût est estimé à 50 000 dinars (près de 250 €) et inclut, outre le billet, les frais d’hébergement et celui du test antigénique.

Appels au boycott !

Air Algérie n’avait, jusqu’à hier, pas établi de listes de vols ni d’ordre de priorité pour les éventuels passagers. Un planning très attendu par la communauté algérienne qui, en plus de contester le coût de la destination Algérie, n’a pas manqué de commenter le nombre de vols jugés trop peu nombreux pour répondre à la forte attente des milliers d’Algériens privés de se rendre en Algérie depuis plus d’une année. 

À cela s’ajoute l’incompréhension exprimée par les Algériens qui ne résident pas dans les pays avec lesquels le trafic aérien est appelé à reprendre. Beaucoup s’interrogent sur les critères ayant mené au choix de la France, de la Turquie, de l’Espagne et de la Tunisie alors que d’autres pays avec une grande concertation de la communauté algérienne ont été exclus. 

La colère est telle que sur les réseaux sociaux, des appels au boycott pur et simple des vols programmés sont lancés.


La rédaction vous conseille :

“Fermer les agences fantoches dans l’UE !” : Remous à Air Algérie après l’annonce de réductions de salaires…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :