“A l’école, dans la société… Pourquoi les intégristes nous battent toujours à plates coutures ?” : Hakim Laalam répond…

Le Palais au milieu du maquis ! par Hakim Laalam

Les intégristes ne s’accordent jamais de répit. En ceci, ils nous battent à plates coutures ! Ils se lèvent aux aurores. Se couchent aux aurores et ne dorment que d’un œil, l’œil de bœuf de leur porte à travers lequel ils scrutent nuit et jour !

À peine la montée au bûcher de Saïd Djabelkhir actée, sa peine en première instance prononcée qu’ils sont déjà sur un autre front. Une autre cible. Le ministre de l’Education nationale. Un classique chez eux ! Un sujet marronnier chez les frères à poils et à vapeur.

Ouadjaout a expliqué l’absentéisme scolaire par un tas de raisons, entre autres la déscolarisation forcée des filles et les écoles coraniques devenues préférentielles chez beaucoup de parents que voilà les intégristes vent debout à casser du ministre. Le plus grave, en fait, ce n’est pas tant qu’ils fassent ça, les « yeux de biche soulignés au khôl ». Non ! Le plus grave, le plus « extraordinaire », c’est que devant leur pression, Ouadjaout a dû s’allonger d’un communiqué réctif’. Une sorte de démenti dans lequel il dit « on a mal interprété mes propos ».

Le ministre a fait du ministre au pays de la parole confisquée par le minbar frelaté ! Une bonne grosse marche arrière, sans même passer par la case « contrôle technique » !

La parole officielle, la seule théoriquement habilitée en la matière s’est dédite et liquéfiée. Et l’éructation intégriste a pris possession de l’agora, du pupitre des énonciations admises et du guichet unique de la pensée !

En moins d’une semaine, deux déculottées. Deux pantalonnades. Deux retraites honteuses. Et les retraites vont se succéder.

Pour une raison toute simple : le général en chef, le maître supposé de la feuille de route ne dit toujours pas clairement et surtout à haute et intelligible voix quel projet de société il veut pour la Dézédie. Il est vrai que pour qu’il puisse le faire, il faudrait qu’il élague la forêt qui entoure le Palais et en déloge les frères qui y ont élu maquis !

Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

Hakim Laalam, Le 25 avril 2021


La rédaction vous conseille :

“Le choix islamiste l’a tué !” : Des intellectuels commentent le gâchis du Hirak…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :