“L’Arabe et l’Islam” : Les 2 grandes priorités du Sénat algérien ! Par Malika Boussouf

Des missions qui méprisent l’essentiel ! / Par Malika Boussouf

Il y a quelques semaines, le 18 mars dernier, plus précisément, le ministre du Commerce était interpellé par un sénateur, chauffé à blanc, sur la négation de la langue arabe constatée par ses soins. L’élu furieux s’est mis à lui hurler dessus reprochant à son département de tolérer des enseignes de magasins conçues dans des langues qui défient celle de ses ancêtres. Je dis bien ses ancêtres parce que je doute fort que la langue des miens soit précisément celle pour laquelle il montre autant d’engouement.

Voilà la mission pour laquelle le parlementaire aura été élu et voilà, notamment, pourquoi, on attend impatiemment qu’il rentre chez lui.

Régler une urgence comme celle d’enseignes rédigées en «langues étrangères» avant de réclamer un contrôle conséquent et des poursuites judiciaires contre des commerçants qui pratiquent des prix qui défient l’entendement. Que le ministre interpellé tombe dans le piège aussi vite, me raconte un collègue à lui présent ce jour-là, en aura surpris quelques rares parlementaires préoccupés autrement.

Aussitôt dit aussitôt fait, notre ministre s’est réveillé porté par la décision de faire arabiser lesdites enseignes. Pourquoi parler du coût de la vie, du prix élevé du moindre légume ? Dans quelle langue parler du prix de la viande ou de poisson pour comprendre à quelle catégorie de personnes s’adresse le marché ? Comment s’étonner que l’on ait du mal à s’en sortir quand deux ministres, rien que cela, réunissent leurs efforts pour distribuer des lampes LED aux mosquées et aux écoles coraniques de la capitale ?

Comme si ces dernières officiaient dans le noir et qu’il n’y avait pas de cause plus concrète à sauver en ce ramadhan plus compliqué que les précédents. Et, tenez vous bien ! Pour ne pas que l’on doute de leur engagement à faire avancer le schmilblick ou que l’on pense qu’ils se roulent les pouces, ils prennent à témoin la presse et médiatisent leur généreuse démarche !

Travailler à embrouiller son monde ? Ils trouveront toujours l’itinéraire à emprunter pour progresser dans l’échelle sociale. Satisfaire les attentes de l’autorité et, accessoirement, celles d’un pays qui proteste !

Malika Boussouf, Le 3 Mai 2021

La rédaction vous conseille :


Sur le même thème :


“Instrumentalisation de la langue arabe pour cacher l’échec” : Rezig et Djaaboub sur le grill du Web !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :