“1 Million DA pour des flash disques” : Découvrez l’incroyable bilan financier 2021 de la FAF et son équipe formée en… France !

Le document portant bilan financier 2021, rapporté par Liberté, ce dimanche 4 avril, fait ressortir certains chiffres à vous donner le tournis…

Le quotidien amorce son sujet : « Les fournitures de bureau ont coûté par exemple 1 769 512,75 DA, dont, tenez-vous bien, près d’un million de dinars pour l’achat de flash disques ». 

Ainsi, les recettes ont atteint un montant total de 2 000 034 750,00 DA. Les  dépenses d’investissement 361 100 000,00 DA et les dépenses de fonctionnement 1 559 259 921,15 DA. 

Le détail des recettes révèle que le ministère de la Jeunesse et des Sports a octroyé 350 000 000,00 DA de subventions à la FAF, alors que les revenus de la FIFA ont atteint 198 208 500,00 DA.

Les produits sponsoring ont rapporté à la FAF  998 576 250,00 DA, dont :

  • Condor (80 000 000,00),
  • Coca-Cola (40 606 250,00DA),
  • Coca-Cola Créances 2020 (67 970 000,00 DA),
  • Mobilis Créances 2020 (750 000 000,00 DA),
  • KIA Créances 2020 (60 000 000,00 DA),
  • Les droits TV 260 000 000,00 DA,
  • Les produits des actifs financiers 182 250 000,00 DA.

Les recettes des matchs de l’EN ont rapporté 10 000 000,00 DA et les cotisations des membres de la FAF 1 000 000,00 DA.

Téléphone, internet, fournitures de bureau….

Pour les dépenses, les frais téléphone et internet ont coûté à la FAF 12 000 000,00 DA, les fournitures de bureau 1 769 512,75 DA, dont,

Et tenez vous bien : « près de 100 millions pour l’achat de flash disques ».

Le carburant a coûté à la FAF 1 710 660,54 DA, les fournitures d’entretien 6 840 573,85 DA, électricité, gaz et eau  4 775 960,40 DA.

Les honoraires d’avocats ont coûté à la FAF 14 201 197,25 DA pour des affaires perdues, à l’image de celle de l’ex-coach national l’Espagnol Lucas Alcaraz (plus de 20 milliards d’indemnités de licenciement abusif ;  voir notre édition de jeudi).

En outre, une autre affaire a refait surface ces derniers jours ayant trait au sponsor Mobilis. Le président de la FAF Kheireddine Zetchi avait reconnu avoir renoncé à une créance évaluée à 177 milliards de centimes de Mobilis, en raison de la crise économique. Cependant, les membres de l’assemblée générale lui reprochent le fait de n’avoir justement pas consulté l’AG à cet effet.

Tout ça pour une équipe nationale presque entièrement évoluant et formée à l’étranger !

Tous ces incroyables chiffres pour qu’au final l’Algérie aligne dans sa sélection nationals pas moins de 28 joueurs et un staff évoluant et formés à l’étranger (en France pour la grande majorité). Comme le mentionnait le cinéaste Bachir Drais dans un récent post :


La rédaction vous conseille :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :