OAIC, un scandale estimé à 4 Milliards $ : L’ex-Inspecteur Général cite Amar Saidani !

Du nouveau dans le scandale qui secoue l’Office Algérien Interprofessionnel des Céréales (OAIC), dont la dilapidation a été estimé à 4 milliards de dollars !

Ainsi selon le quotidien Echourouk qui rapporte l’information dans son édition du 31 mars, l’enquête a consisté à entendre plusieurs hauts responsable dont les 2 ex-premier ministre Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, mais aussi 4 anciens ministres de l’Agriculture et plus de 30 responsables du même secteur.

Mais c’est l’arrestation et le procès de l’ ancien inspecteur général, (H.A) qui a mené les enquêteurs à celui que Echourouk nomme « un ex-président de l’APN ». Si le quotidien ne cite pas son nom, la date évoquée à laquelle se sont déroulées la majorité des affaire correspond à 2007. Et durant cette période, l’ex-président de l’APN n’était autre que Amar Saidani.

Hôtel, Villas et 8 M€ à Paris : Ex-inspecteur de l’OAIC et espion vendeur de Data !

Ainsi, selon l’ex-inspecteur général de l’OAIC, ce dernier aurait fait main basse sur tout le segment du blé de la wilaya de Djelfa. Des marchés d’appels d’offres, en passant par les licences d’importation, aux choix des partenaires (majoritairement français).

Rappelons qu’en 2007, une instruction judiciaire avait été ouverte contre Saidani, cité dans le scandale du blé à Djelfa qui avait alors fait la Une des journaux. Saidani n’avait alors tout simplement pas répondu à la convocation de la Justice. Et le dossier avait été clôturé….

Rappelons qu’aux dernière nouvelles, Amar serait installé depuis quelques mois au Maroc…  


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :