Hôtel, Villas et 8 M€ à Paris : Ex-inspecteur de l’OAIC et espion vendeur de Data !

De fracassantes révélations ont émergé des investigations menées visant l’Office Algérien Interprofessionnel des Céréales (OAIC), enclenchées suite à l’affaire de l’importation de blé avarié lituanien qui remonte au 10 novembre 2020…

Ainsi, après la mise sous mandat dépôt par le tribunal de Guelma, la semaine écoulée, de l’ex-PDG de l’OAIC, Abderrahmane Bouchahda, l’enquête a révélé d’incroyables faits imputés à l’ex-inspecteur général de ce même organisme, Abderrahman Hassaine.  

En effet, l’enquête ouverte par les services de sécurité, dont le contenu ont été rapporté par la presse, a révélé que ce dernier a revendu à des organismes et entreprises françaises, notamment, des datas complètes sur les besoins de l’OAIC, ainsi que des  données sur l’alimentation en Algérie qui comprend les stocks de survie. Des informations ultra-sensibles qu’il avait en sa possession du fait de son poste.

Une activité qu’il aura menée au nez et à la barbe de tous les services de sécurité du pays durant plusieurs années, d’autant qu’avant ce poste d’inspecteur général, il était directeur du commerce extérieur durant 5 années (1997-2002). Un poste qui lui offrait l’accès à d’autres informations tout aussi sensibles.

Présenté jeudi 18 mars 2021 devant le juge d’instruction du Tribunal de Sidi Mhamed (Alger), il a été placé en détention provisoire.

Lire aussi : « 130 Millions de Dollars de blé Français » : Nouveau DG, nouveau scandale à l’OAIC !

Villas, appartements, hôtel…

Sans doute, non exhaustif, la presse évoque que ce responsable a un hôtel et deux appartements en France. Pour l’heure, la justice algérienne a ordonné la saisie de ses biens en Algérie qui comprend deux villas, une à Birkhadem et l’autre à Bir Mourad Rais, mais également « des sommes importantes » en dinars et en devises découvertes dans différents comptes bacaires. La même source indique qu’il est détenteurs de 3 comptes bancaires en France contenant 8 millions d’Euros.

8 mandats dépôt…

Rappelons que cette opération intervient quelques jours après que 8 personnes aient été provisoirement incarcérées à Guelma, parmi lesquelles figure l’ancien Directeur Général de l’OAIC, Abderrahmane Bouchahda, toujours dans le cadre les affaires de corruption liées au détournement de blé tendre et dur.

Les personnes concernées par cette mise sous mandat dépôt, sont toutes des cadres de l’OAIC au niveau de la wilaya de Guelma.

Lire aussi : Le PDG de l’OAIC limogé ! L’ombre de Amor Benamor et de l’affaire des 30.000 tonnes de blé Lituanien !

Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :