“Dieu n’est pas un démiurge sadique qui punit sans distinction” / Rachid Oulbsir commente le séisme de Béjaia

Ce séisme qui a frappé la région de Bgayet a donné à lire la religiosité surabondante et l’emprise de la pensée archaïque sur l’imaginaire de nos concitoyens !

L’esprit fataliste habite l’imaginaire d’une certaine élite que je croyais libérée de l’emprise religieuse chrétienne, islamiste et autre. Mais voilà que fleurissent dans la bouche de journalistes, d’enseignants, de militants de la modernité, de femmes et d’hommes qui affirment être engagés dans les luttes pour la sécularisation de la société, les formules de soumission et les suppliques de protection adressées à Dieu, tenu pour responsable du tremblement de terre !

Voici que des  » âniversitaires  » entendus à la radio, et sur les plateaux de télé, établissent un lien entre le comportement humain jugé non conforme aux préceptes religieux de la morale la plus archaïque de l’humanité, et l’inévitable punition divine, de préférence collective.

Dieu serait donc ce démiurge sadique qui punit sans distinction, qui brule le vert avant le sec, et qui au final aurait besoin de suppliques pour arrêter le … supplice ! Mais quelle image rétrograde est donnée de Dieu par celles et ceux dont la spiritualité est chevillée à leurs plus bas instincts !?

Rachid Oulbsir (Écrivain) / 19 Mars 2021

Vu sur le Net

« Ils prennent la vidéo d’un tsunami ou d’une catastrophe quelconque. Puis y ajoute quelques versets du coran, des lamentations, des terreurs et des promesses… Ils excellent plus à terroriser le bétail qu’à le convaincre »

Sur le même sujet :



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :