“Quoi qu’il en coûte aujourd’hui… Chanegriha, protège mes fesses demain !” / Par Hakim Laalam

 Quoi qu’il en coûte aujourd’hui, mais si ça se gâte demain, au secouuuuuurs Chanegriha, protège mes fesses ! / Par Hakim Laalam

Le « quoi qu’il en coûte » macroniste, version Dz des « libres penseurs du vendredi ». Ils disent « faisons alliance avec tout le monde, n’excluons personne, ensuite, une fois le régime abattu, chacun défendra son programme démocratiquement ».

J’en suffoque de joie bisounours !

Mon Dieu que le monde de Dora est joli, bon et fraternel. Les mêmes Casimir en rajoutent une couche, au passage, comme un bonus : « Et attention, les alertes à la remontée des islamistes dans les sondages, c’est juste une technique éculée de la mafia au pouvoir qui agite cet épouvantail pour nous effrayer .»

Bien ! Très bien ! Ya sidi, fais alliance avec qui tu veux, même avec le « fromage portion suisse bourré à la salmonelle djihadiste ». Sois juste patient, parce que la queue devant le bureau de recrutement du fromage portion suisse et de son bras armé vidéo, le boulanger de Londres, est longue de « démocrates » comme toi.

Une fois que tu auras paraphé ton accord, mélangé ton sang avec le sien, et même mis la langue en gage d’amour indéfectible, le camarade-brigadiste de l’internationale islamiste, tu crois qu’il va te laisser murmurer ton programme, le présenter et le soumettre à suffrage populaire ?

Parce que tes yeux sont d’un vert menthe-à-l’eau qui le fait craquer ? Tu crois que c’est en l’état actuel de ton chtit p’tit carré de randonneurs que tu vas régner majoritairement sur la Constituante ?

Bon ! Comme tu le sais, ici, c’est l’espace brut de décoffrage, et les questions se posent cash : sahbi !

Admettons la Constituante et le scrutin inclut dans le pack. C’est toi, pitét’, qui vas les remporter ?

Je vais répondre à ta question, me foutant royalement du feu de bordée qui s’abattra ensuite sur moi de la part des bienpensants du démocratisme : élections présidentielles demain, dans le contexte actuel que tu promeus béatement, c’est le raz-de-marée islamiste !

Ça te va comme verdict des urnes immédiat ?

Tu veux que je t’en rajoute dans le diagnostic ?

Aujourd’hui déjà, sans Constituante ni élections démocratiques, tu te réjouis de voir tes rangs du « vendredire » se gonfler grâce à la sortie des mosquées, yek ? Tu feras quoi, demain ?

Quand le ministre de l’Intérieur annoncera un… vendredi à midi les résultats du vote ?

Supplier que les chars sortent protéger tes fesses ?

Ah ! Non ! N’oublie pas que tu défilais tous les jours, criant « Ni Dawla Askaria, ni Dawla Islamiya ! El Moukhabaret Irhabia » !

Eh ben là, mon grand, t’auras le gros lot, tu décrocheras le pompon et le tutu qui va avec. Tu auras la Dawla Islamiya, les Katibates de Dieu en guise d’ANP et les pasdarans-DZ qui te fileront le train, l’arrière-train et le reste, selon affinités !

C’est comme ça, la démocratie du nombre arithmétique. Hitler l’a compris avant beaucoup de monde lui qui a été élu et plébiscité.

Mabrouk allik, khouya le démocrate absolutiste. Moi qui suis moins démocrate que toi, beaucoup moins, je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

Hakim Laalam, Le Soir d’Algérie, Le 11 mars 2021

14 Mars 2021 : Place de la République – Paris


Lire aussi :



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :