Salah Bekka, l’“espion de la DGSE” et ami de Benflis, acquitté par la Cour d’Alger !

Dans son édition de ce mercredi 10 mars, le quotidien Le Soir d’Algérie rapporte que Salah Bekka (ingénieur franco-algérien), membre de la campagne électorale du candidat Ali Benflis à l’élection présidentielle du 12 décembre 2019, et grand ami de la famille Beflis, a retrouvé, hier mardi 9 mars tard dans la soirée, sa liberté.

Ainsi, celui que toute la presse avait qualifié d »espion de la DGSE », suite au troublant communiqué du parquet d’Alger paru en 2019, est finalement innocenté, après 16 mois de détention dont près d’une année en détention provisoire.

Il avait été condamné en première instance, le 4 novembre dernier à trois ans de prison ferme pour : « intelligence avec agent étranger avec pour objectif d’attenter à la diplomatie du pays ».

Ceci, précise le quotidien à la faveur d’un acquittement prononcé par la cour d’Alger suite à un pourvoi en cassation introduit aussi bien par sa défense que par le parquet. Le jury n’a pas suivi le procureur de la république qui avait requis dix ans de prison ferme.  


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :