Pour s’être opposé à la tenue de “Tarawih”, Dr Bekkat chassé du Comité Scientifique !

Dans son édition de ce dimanche 7 mars, Le Soir d’Algérie indique que le président du Conseil de l’Ordre des médecins ne fait plus partie du Comité scientifique chargé du suivi du Covid-19. Ainsi, sans le citer nommément, le ministre de la Santé a jugé urgent de commenter les récentes déclarations faites par le Dr Bekkat Berkani au sujet de la tenue ou pas de la prière des « Tarawih ».

De crainte d’une levée de bouclier des islamistes, Benbouzid a très vite rassuré en indiquant que seuls les membres dudit comité étaient habilités à s’exprimer et que l’auteur de ces déclarations n’en faisait plus partie. Une assurance qui devrait être appréciée par les tenants du pouvoir religieux dont l’avis sur le virus du COVID19 comme sur la Météo est systématiquement consulté.

« La prière de Tarawih doit être annulée »

Rappelons que à la lumière des nouveaux cas atteints par le variant anglais de la Covid-19 (8 selon l’Institut Pasteur), de nombreux spécialistes de la santé, dont le Dr Bekkat Berkani s’opposent à la tenue de Tarawih durant le ramadan 2021 en Algérie.

« La prière de Tarawih pendant le mois de ramadan 2021 doit être , à nouveau, annulée en Algérie », avait récemment indiqué Dr Bekkat Berkani. Et ce, pour la deuxième année consécutive et pour les même raisons que celles de l’année dernière. De son avis et vu la situation sanitaire actuelle, la tenue de ce culte serait un choix totalement imprudent. Et surtout après l’apparition de nouveaux variants du coronavirus en Algérie, précise-t-il.


Lire aussi :



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :