“Ils seront traduits incessamment devant le Justice” : Djerad évoque 13 responsables de SONATRACH impliqués dans l’affaire Augusta…

« Une enquête est ouverte et un mandat d’arrêt international a été émis par le Pôle Pénal Économique et Financier contre le principal accusé qui est derrière le rachat de cette infrastructure ».

C’est ce qu’a révélé ce mercredi 24 février, le premier ministre Abdelaziz Djerad qui évoquait l’affaire du rachat par SONATRACH de la raffinerie de 50 ans d’âge : « Augusta » en Italie, dont dossier vient d’être relancée.

La presse qui rapporte l’information précise, toutefois, que le premier ministre n’a pas cité nommément ce « premier responsable ». Un mystère qui n’en est pas un puisqu’il s’agit, selon les commentateurs, tout bonnement de l’ex-PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, installé en France depuis son limogeage en 2019.

Lire aussi : Mme Ould Kaddour, ses enfants et leurs deux Résidences à Neuilly pour 3.38 Millions d’Euros !

Dans son intervention faite à partir de Ain R’Mel (Laghout), il a également souligné que « tous les responsables impliqués dans les affaires seront traduits incessamment devant le justice ».

Selon un recoupement établi à travers plusieurs médias algériens, treize (13) responsables ont été recensés comme étant impliqués dans ce scandale qui aura couté à l’achat, la bagatelle de 680 Millions de Dollars !

LE RAPPEL : Augusta, 680 M$ pour une raffinerie de 50 ans d’âge !


Sur le même thème :




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :