“La Mairie a facturé 100 millions pour un travail de 6 millions” : Corruption autour du Lion de Batna !

Comme souvent en Algérie, la ridicule statue d’un lion, réalisée par un sculpteur amateur, exposée en plein centre ville de Batna, qui a provoqué la risée des réseau sociaux, cache un marché public dont le maitre d’œuvre n’est autre que l’APC (Commune). L’artiste dit avoir été sollicité bien qu’il ne soit pas sculpteur, mais artiste peintre.

Ainsi, sorti de son silence, l’auteur un certain Azzedine Mairef, a affirmé cette semaine qu’il n’avait perçu que 60.000 DA sur une facture globale signé par les autorité locales de 100 millions ».

« Artiste-peintre, diplômé de l’école nationale les beaux-arts », il dit avoir accepté pour apporter « un petit plus à son village ». Mais qu’il ne savait pas que la statue  allait être exposée sur le rond-point principal de la ville. « Je suis bien conscient qu’il ne s’agit pas d’un chef-d’œuvre, mais les autorités auraient pu ne pas l’accepter ».

Il s’est dit enfin, dépassé par la proportion qu’a pris cette affaire qui a dépassé même les frontières nationales.  

Au final, et suite à cette clarification, les internautes ciblent désormais, la direction de la culture et les élus locaux de cette ville de l’est. Pour beaucoup, il ne s’agit plus d’un simple sujet de raillerie, mais bel et bien d’une affaire corruption !

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :