“88 ans, malade, il faut libérer Ould Abbes” : Me Brahimi joue la carte émotion …

Dans une déclaration rapportée ce mardi 16 février par Le Soir d’Algérie, Me Miloud Brahimi indique que son client, l’ancien ministre de la Solidarité, Djamel Ould Abbès est incarcéré pour « délit de gestion ». Ce qui, estime-t-il, est inacceptable du fait que ce type de délit « ne nécessite pas d’incarcération du moment que le président de la République a appelé à dépénaliser ce fait ».

Il dit, ainsi, s’apprêter à introduire une nouvelle demande de mise en liberté de son client « qui fête ses 88 ans en prison ». « C’est un homme très âgé, atteint de plusieurs maladies pour lesquelles il est d’ailleurs pris en charge en prison. Son état physique s’est dégradé. Nous allons demander à la justice de faire part de clémence et d’humanisme en le laissant recouvrer sa liberté ». Rien n’empêche cela, ajoute-t-il, « il présente toutes les garanties requises à cet effet. »

En septembre dernier, Djamel Ould Abbès a vu sa première peine, dix ans de prison, ramenée à huit ans de prison, lors de son procès en seconde instance. En juillet 2019, il avait été placé sous mandat de dépôt par un juge d’instruction de la Cour suprême qui l’avait inculpé, entre autre, pour mauvaise utilisation de sa fonction.

“Il avait 4 Associations. 1 850 Milliards disparus” : Ould Abbes s’explique…


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :