Walid Nekkiche libre : Des poursuites contre Echourouk et El Fadjr pour diffamation ?

« Un espion au service de puissances étrangères ». « Un mouvement terroriste nommé MAK ». « Une opération secrète menée par des officines étrangères pour infiltrer le Hirak »… Autant de mensonges, de diffamations de propos orduriers assumés et écrits dans les deux « journaux » arabophones  (évidemment) : Echourouk et El Fadjr.

« Procès d’un agent secret du MAK. Il projetait de saboter les élections présidentielles et la formation un mouvement terroriste »
Incroyables révélations du procés d’un activité du MAK. Les incroyables détails de l’infiltration du MAK du mouvement populaire.

Dans le viseur de ces « journaux » : l’étudiant de 24 ans, Walid Nekkiche contre qui le procureur de Dar El Beida a requis hier lundi dans la soirée « la perpétuité » pour avoir filmer avec son portable durant l’une des manifestation du mouvement populaire.

Ainsi, bien que le procureur ait bétonné son dossier en y incluant tout ce qu’il a pu inclure comme griefs à charge, le juge n’est pas allé dans son sens.

A final, le jeune Walid Nechiche s’est vu infliger 6 mois de prison ferme et 20.000 DA d’amende. Comme il est emprisonné depuis novembre 2019, il est sorti de prison, ce mardi 2 février, rapporte Radio M qui a fustigé ces deux médias.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Questions d’internautes…

Une question préoccupe pourtant les observateurs : Que vont faire l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) et le ministère de la Communication contre cette grave dérive d’une presse qui ne veut toujours pas se remettre en question et qui ne recrute que sur le seul critère de la maitrise de la langue arabe (parlée et écrite), faisant fi de tous les autres critères requis pour l’exercice du métier de journaliste ?

Des rumeurs évoquent d’ores et déjà une autosaisine du parquet d’Alger contre ces deux « espaces publicitaires » que sont Echourouk et El Fadjr pour atteinte à l’honneur d’un jeune algérien issu d’un milieu modeste et dont les parents sont de simples paysans.

Autre question que pose un internaute :

Comment qualifier le procureur et donc le ministère de la justice, qui ose devant des parents, demander la perpétuité contre un jeune de 25 ans, qui en fin de journée n’est « finalement » condamné qu’à 6 mois ferme ? Moi j’appelle ça du terrorisme judiciaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Sur le même thème :


Un commentaire sur “Walid Nekkiche libre : Des poursuites contre Echourouk et El Fadjr pour diffamation ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :