Décès de la journaliste Tinhinan : Les médias arabophones humilient la famille Laceb ! Le père indigné parle…

L’amateurisme des journaleux issus de l’école arabisante algérienne a encore frappé. Cette fois, c’est au cœur de toute une famille qu’elle frappe de tout le poids de sa bêtise, son absence d’éthique et de déontologie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ainsi, sans la moindre enquête et en ne se fiant qu’aux seuls rumeurs et racontars de jeunes facebookeurs, c’est supposés professionnels de la presse avec cartes et titres, n’ont pas hésité à annoncer à toute l’Algérie et au monde que la journaliste Tinnhinan Laceb a été égorgée par son mari (À comprendre qu’il s’agit d’un crime d’honneur et donc que la défunte n’était rien de plus qu’une vulgaire femme aux mœurs légères. Ce qui dans leur culture et celle de leur lectorat justifie, ou tout au moins donne des circonstances, au crime).

« Ma fille n’a pas été égorgée ! »

Cet inqualifiable comportement d’une corporation de voyous, a du faire sortir de son silence le père alors même que sa fille n’est pas encore enterrée.

Ce dernier affirme dans une déclaration accordée à une chaîne arabophone, que « sa fille n’a pas été égorgée par son mari », tel que rapporté par ces médias, mais qu’ »elle a trouvé le mort suite à une chute lors d’une dispute conjugale ».

Selon lui, le mari sous l’influence des médisances sociales voulait que son épouse arrête son métier. Ce qui était à l’origine de plusieurs disputes dont la dernière en date a fini dans la nuit de mardi à mercredi 27 janvier par une altercation physique qui a emmené l’époux à la pousser, « provoquant ainsi une chute qui lui a couté le vie ».

A 37 ans, Tinhinan Laceb, journaliste de le chaîne tamazight (tv 4) de la télévision nationale, quitte ses  deux petites filles, âgées de 3 et 7 ans. Elle s’en va loin de cette société bâtardisée par l’archaïsme religieux et le conservatisme que vendent, notamment les médias arabophones algériens et leurs chouyoukh…


Lire aussi :



Un commentaire sur “Décès de la journaliste Tinhinan : Les médias arabophones humilient la famille Laceb ! Le père indigné parle…

Ajouter un commentaire

  1. des porcs ces médisants…
    quel malheur pour les petites qui doivent vivre sans leur maman….et pour ses parents inconsolables …Paix à son âme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :